Bac et grève à la SNCF : une journée stressante pour des milliers de lycéens !

1
882

greve-sncf-bacC’est aujourd’hui qu’est donné le coup d’envoi du bac, un démarrage qui se fait sur fond de polémique en raison des grèves annoncées par la SNCF. Les lycéens qui comptent sur des trains à l’heure pour ne pas rater le début de la première épreuve voient ainsi leur stress amplifié, une conséquence qui énerve et porte un nouveau coup dur à l’image déjà dégradée ces derniers jours de la SNCF.

La solidarité au cœur du dispositif

Face à la colère des bacheliers et de leurs parents, la SNCF a d’ores et déjà annoncé la mobilisation de 10 000 agents chargés de s’assurer que tous les candidats pourront rejoindre leurs établissements en ce premier jour de bac. Le mouvement de protestation devrait ainsi continuer dans les jours à venir mais l’entreprise souhaite à tout prix éviter de se mettre à dos de nouveaux usagers. Les lignes les plus importantes devraient donc fonctionner normalement aux heures-clés.

Les salariés de ce dispositif exceptionnel porteront des gilets rouges estampillés « SNCF Assistance-Exams » et s’engagent à apporter individuellement leur aide à chaque étudiant. Ceux-ci seront invités à porter un autocollant leur permettant d’être repérés par les autres usagers qui sont invités ce jour-là à « faire preuve de solidarité » envers eux.

Pas sûr que tous soient ravis de laisser leur place après la semaine difficile qu’ils viennent déjà de vivre.

En cas de retard…

Malgré ce dispositif, les lycéens sont invités à envisager d’autres solutions, parmi lesquelles le covoiturage. Différents sites ont déjà annoncé la mise en place de bons plans pour cette journée qui s’annonce des plus intense ! 123envoiture.com, qui appartient à la SNCF, promet par exemple de rembourser les candidats qui opteraient pour le covoiturage cette semaine, sous présentation de leur convocation.
Le gouvernement a lui aussi promis une certaine clémence, offrant aux candidats qui arriveraient avec une heure de retard la possibilité de plancher sur les sujets une heure de plus. Aucun justificatif ne devrait être demandé, le ministre de l’éducation nationale Benoît Hamon invitant les établissements à agir « avec bienveillance » et au cas par cas.
Enfin, un petit tour sur le site de la SNCF permettra de s’enquérir de l’état du trafic par zone géographique, un bon moyen d’anticiper.

PARTAGER
Avatar
Webmaster et éditeur de sites Web. Je partage ma veille sur l'actualité sur Axonpost

1 Commentaire

  1. Il semble que le trafic reprenne peu à peu sa fluidité mais franchement pensent-ils à leurs enfants en faisant grève de la sorte et durant cette période?

Laisser une réaction