Céder son entreprise : Les 5 étapes clés

0
1133

Il n’est pas rare de voir des créateurs d’entreprise céder leurs PME à des groupes plus importants afin de les voir grandir davantage. Le plus difficile est souvent de cerner les différentes étapes à suivre pour transmettre sa société au meilleur prix.

Etape 1 : se préparer à transmettre

Les futurs acquéreurs se poseront inévitablement de nombreuses questions notamment sur les raisons qui vous poussent à vendre. Souvent, c’est parce que l’on part à la retraite que l’on vend. Mais cela n’exclut pas d’autres possibilités.

Etape 2 : Valoriser votre entreprise en restant le plus honnête possible

Pour l’acheteur, il est essentiel de vérifier si l’entreprise est en bonne santé. Vous devez maîtriser la totalité des paramètres de votre entreprise (secteur d’activité, chiffre d’affaires, salariés, image). Mettez en avant les éléments qui peuvent pencher en votre faveur comme les propriétés intellectuelles, les compétences des équipes internes, la fiabilité des partenariats, etc…

Etape 3 : Attention à l’aspect financier

Cela signifie que vous devez régler vos problèmes juridiques et judiciaires. Pour les questions d’argent, il est préférable de s’entourer d’experts (comptables et commissaires aux comptes).

Etape 4 : trouver de potentiels acquéreurs

Pour mieux adapter votre stratégie, il convient de les reconnaître et les identifier. Les acheteurs potentiels ne sont pas forcément des inconnus. Pensez à la famille, aux amis ou même à vos salariés. Vous pouvez également passer une annonce sur des sites spécialisés où il est possible de consulter des milliers d’affaires à vendre. Vous aurez besoin d’être mis en relation avec des professionnels du rachat/transmission sur Companeo en remplissant un formulaire simple pour recevoir des devis.

Etape 5 : Concrétiser la vente

Vous devez pouvoir définir les protocoles d’accord avec des experts (avocat, notaire) pour vous conseiller dans la rédaction de ces actes. Il existe plusieurs types de contrat possibles. C’est également le moment de négocier les termes du contrat mais également le prix de vente. Vous avez la possibilité de faire un accord de confidentialité afin de protéger vos informations. La lettre d’intention précède la promesse de vente. Elle définit le calendrier indicatif pour la future reprise et elle est émise par l’acheteur. L’acte de vente définitif intervient à la date indiquée dans la promesse et à condition que l’acheteur ait obtenu le financement nécessaire.

En résumé, ces 5 étapes sont essentielles pour réussir sa cession d’entreprise et elles sont valables quelle que soit la taille ou la forme juridique de votre entreprise.

Plus d’informations : http://www.cci.fr/web/cession-d-entreprise

PARTAGER
Avatar
Webmaster et éditeur de sites Web. Je partage ma veille sur l'actualité sur Axonpost

Laisser une réaction