Le travail en hauteur, une activité professionnelle à risque

0
198

Toute élévation effectuée au-dessus du niveau du sol détermine un travail en hauteur parce que, quelle que soit la hauteur, une chute est toujours dangereuse. De manière occasionnelle ou quotidienne, un travail en hauteur nécessite de se concentrer en permanence sur  la sécurité. Une minuscule erreur d’inattention peut transformer une simple tâche de routine en un véritable accident. Par ailleurs, les chutes sur une énorme hauteur entrainent souvent de graves conséquences, voire même mortelles. Soyez en tout temps certains de la sécurité de vos employés chaque fois qu’ils s’exposent à un risque.

Prendre en compte la distance de chute

Il est primordial de porter tous les équipements de protections contre les chutes pour la sécurisation de votre travail en hauteur.  Il faut toutefois être conscient que ces équipements seront inutiles si vous atteignez le sol bien avant que le système ne s’enclenche. Cela peut être considéré comme une déclaration de « bon sens », mais le nombre de personnes qui ne possèdent pas cette qualité est surprenante. Désormais, vous pouvez observer sur un chantier de construction une équipe de maintenance porter une longe de 2 mètres avec un élément d’absorption d’énergie lors d’un travail en hauteur de 4 mètres. Il importe d’ajouter un à deux mètres de distances pour considérer le déploiement de l’absorbeur d’énergie. C’est-à-dire que la longe elle-même fait de 3 à 4 mètres de long. La distance de chute réelle doit inclure à la fois la longueur de la longe déployée et la longueur du corps sous l’anneau en D avec le système d’ancrage et tout fléchissement dans le harnais. En effet, au minimum, comptez 6 – 8 mètres de hauteur avant d’utiliser une longe de 2 mètres sans oublier un absorbeur d’énergie.

L’importance d’utiliser un garde-corps

L’utilisation de garde-corps est indispensable tant que vous le pouvez. Il s’agit d’une protection passive et simple pour assurer la sécurité des travailleurs en hauteur. D’ailleurs, l’utilisation de cet équipement pour ce métier répond aux demandes de la législation européenne et française.  Une variété de types de garde-corps s’adapte preste à tous les toits, tels que les garde-corps autoportants pour les toits à faible pente ou plat, ceux fixés à l’acrotère et ceux pour toit bas sec. Les garde-corps préfabriqués peuvent accepter une fixation permanente ou temporaire en fonction de vos besoins. Quel que soit le modèle de garde-corps que vous utilisez, une fois en place, rassurez-vous de sa fiabilité, de sa facilité d’utilisation et de sa simplicité à mettre en œuvre.

Miser sur les équipements de protections individuelles

Si  vous utilisez des équipements de protection individuelle, choisissez ceux qui sont les mieux adaptés à vos besoins. Même si les harnais sont conformes aux normes CE, leur qualité est très diversifiée. La performance et l’ergonomie de tous les équipements n’auront pas non plus les mêmes qualités.  En effet, effectuez des recherches en étudiant vos besoins et en considérant tous les risques probables. Si par exemple, vous exercez une soudure en hauteur, évitez les harnais en nylon. Par ailleurs, considérez le confort de vos employés durant leur tâche. Vous devez choisir la taille idéale pour chaque individu même si la plupart du temps, ces équipements sont ajustables.

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction