Les laboratoires de microbiologie à l’ère du digital

0
568

La microbiologie a permis à Louis Pasteur de démontrer que les maladies sont la conséquence de la présence de micro-organismes dans le corps. Bien que de nombreuses pathologies humaines et animales aient été découvertes ainsi, la microbiologie elle, fait face aux nouveaux enjeux contemporains.

Les nouveaux enjeux de la microbiologie

La microbiologie répond à un enjeu crucial en termes de recherche médicale, car il viseune amélioration constante en génétique et en santé animale afin de mieux protéger les populations. Depuis le début des années 2000 cependant, la microbiologie devient incontournable dans de nombreux domaines comme l’environnement ou l’agroalimentaire.

La société moderne est en effet, de plus en plus sensible aux impacts des activités humaines sur l’environnement que la microbiologie est fortement sollicitée pour étudier les processus biologiques impliqués dans la décomposition des déchets ou encore le traitement des eaux résiduaires.

Pour les gouvernements, la microbiologie présente un enjeu social et économique de taille, car les progrès effectués dans ce domaine permettent une meilleure connaissance des micro-organismes étudiés, de leur fonctionnement ainsi que de leurs interactions entre eux et avec leur environnement. Elle permet ainsi de mettre en œuvre des solutions de surveillance efficaces et d’aider à la mise en place des mesures de prévention des épidémies et autres maladies transmissibles.

Pour répondre à ces enjeux, les autorités publiques, les professionnels de la santé et la société en général, s’attendent à des résultats plus rapides, mais également plus fiables de la part des laboratoires de microbiologie.

Des laboratoires de microbiologie compétitifs et évolutifs

Comme les laboratoires sont généralement en concurrence,les microbiologistes n’ont d’autre choix que de s’adapter aux exigences et aux attentes de leur époque. Comme les laborantins font souvent face à des courts délais et des demandes multiples, ils se dotent des meilleures technologies tout en développant de nouvelles méthodes de travail.

À l’ère du digital par exemple, les microbiologistes s’équipent d’appareils derniers cris, mais utilisent également des concepts innovants qui facilitent leur travail. C’est le cas par exemple, de l’achat en ligne de matériel pour la microbiologie.

Grâce à l’e-commerce, le microbiologiste laborantin dispose désormais d’une large sélection de matériels et de consommables nécessaire à son travail de prélèvements, de culture et d’analyse. Ce sont généralement des matériels très sophistiqués permettant d’observer des micro-organismes dont la taille peut varier de 0.0005 mm à 0.2 mm.

De nos jours, le microbiologiste peut se procurer auprès d’un marchand en ligne spécialisé, du matériel pour l’échantillonnage, la culture cellulaire, la stérilisation, les procédés de pasteurisation, la filtration, le marquage, la radiation, l’observation microscopique (microscope optiqueélectronique, laser ou à fluorescence), ainsi que les actifs chimiques vendus en petite et en grande quantité.

Afin d’apporter des solutions encore plus satisfaisantes, de multiples avancées techniques et technologiques ont été déployées pour soutenir la microbiologie. Les méthodes utilisées par les microbiologistes laborantins ont aussi beaucoup évolué depuis les techniques de marquage par anticorps aux techniques de culture en laboratoire, de l’identification par tests biochimiques au séquençage ADN.

PARTAGER
Avatar
Webmaster et éditeur de sites Web. Je partage ma veille sur l'actualité sur Axonpost

Laisser une réaction