Marketing agile : simple mode ou méthode utile ?

0
376

Agile. Ce terme a totalement envahi les médias traitant de business et d’entreprenariat, mais que désigne-t-il ? C’est simplement un type de méthode qui promet une exécution rapide et des équipes réactives afin de profiter d’un retour sur investissement bien plus rapidement et efficacement.

Qu’est-ce qu’une méthode agile ?

Ça y est votre entreprise est lancée et le réseau que vous vous êtes créé dans le centre d’affaires où vous louez vos bureaux vous a apporté votre premier client. Les embûches ont, jusqu’à présent, été évitées à force de travail et de motivation, les tonnes de papiers administratifs à remplir, les innombrables coups de fil à Pôle emploi, les heures passées en espace de coworking à créer votre site internet et à le référencer. Mais maintenant votre client vous a donné une première mission et il va falloir gérer le projet d’une main de maître.

Il est temps de mettre en place une méthode agile afin de réaliser le projet et de satisfaire le client.

Grossièrement, la méthode agile permet à un projet de vivre de nombreuses itérations au cours de sa création. Pendant qu’il se met en place, le client peut avoir des changements d’opinions, vous pouvez vous rendre compte que les résultats ne sont pas au rendez-vous ou même que la tendance du marché évolue. Ce sont autant de paramètres qui vont influencer le projet à chaque instant. En prendre compte permet de réadapter la stratégie de mise en place pour parvenir à un produit final bien plus adapté.

Si le terme est à la mode récemment, c’est en fait quelque chose de couramment utilisé dans le monde du marketing et de l’entreprenariat. Les sondages, les retours clients, le SAV… sont autant de moyens de récolter des informations qui permettront d’adapter votre offre.

En 1986 la méthode Scrum théorisait déjà ceci : les besoins sont volatils. Un client a des attentes évolutives, et de nouveaux développements peuvent être nécessaires pendant et après la clôture du projet.

Plutôt que de planifier un projet de manière séquentielle, avec de longues sessions de développement, les équipes préparent alors des incrémentations courtes qui permettent d’améliorer en continu le produit.

Le cycle est globalement le même : Analyse, écoute du client, collecte d’informations puis amélioration du produit, et ainsi de suite.

Et le marketing agile ?

L’approche traditionnelle et très scolaire du marketing est la suivante : il existe un produit vendu à un certain prix, sur une certaine place de vente et promu d’une certaine manière, ce produit doit donc s’adapter à un certain marché.

Historiquement, les produits étaient créés et mis en vente tels quels en essayant de respecter les lois du marché. S’il se vendait l’entreprise subsistait, sinon elle disparaissait. Mais aujourd’hui, le monde a bien évolué, le marché se segmente à une vitesse folle, le nombre de places de vente augmente et la concurrence force à redoubler d’ingéniosité. On ne peut plus seulement créer un produit et le vendre. Il faut créer le produit qui plait à une audience.

Le marketing agile prend alors tout son sens. Il n’est plus nécessaire d’investir tout son temps et son argent dans un projet qui risque d’échouer à peine sorti de l’œuf.

Le digital permet de tester régulièrement et à chaque itération le produit ou le service pour voir s’il trouve son public et lui plait, mais surtout de l’améliorer en temps réel.

C’est comme si un peintre brossait votre portrait et que toutes les cinq minutes il demandait votre avis sur la longueur de votre nez, la taille de vos oreilles ou la couleur de vos cheveux. Il peut ainsi adapter son œuvre pour qu’elle vous convienne au mieux.

Les preuves du fonctionnement des méthodes agiles en gestion de projet sont nombreuses, les tâches s’accomplissent plus rapidement, les employés sont stimulés en permanence, donc gagnent en motivation, et les clients sont plus souvent satisfaits.

Alors, il n’y a plus aucune raison de ne pas s’y mettre !

PARTAGER
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction