La fin des banques traditionnelles, c’est pour bientôt ?

0
451

Une offre de coûts de plus en plus bas, des frais de change pratiquement inexistants et une prestation de service entièrement digitale : les néobanques font leur apparition et gagnent de plus en plus de terrain au détriment des banques dites « traditionnelles ». Les néobanques du moment sont : boursorama banque, bforbank, ing, Hello bank, N26, Revolut…

Les smartphones finiront-ils petit à petit à mettre de l’ombre aux agences bancaires ? L’ascension des néobanques, ces start-ups d’un nouveau genre particulièrement innovantes en termes de services, met en lumière la redéfinition d’un nouveau secteur en plein bouleversements. Plus encore, Nous savons aujourd’hui que les institutions financières les plus réputées d’Europe N26 et Revolut compteraient à elles deux un peu plus de 7 millions d’utilisateurs répartis à travers toute l’Europe.

Quelle est la différence entre une banque et une néobanque ?

A vrai dire il est plutôt difficile de différencier une néobanque d’une banque. Mise à part l’aspect agence physique d’une banque, une néobanque est une banque mais en ligne. Cependant, entre les banques en ligne et les néobanques, une petite distinction persiste. En effet, une banque en ligne n’est qu’une filiale de banques traditionnelles là où les néobanques sont exclusivement disponibles sur nos smartphones. 

Comment les néobanques séduisent ?

Les néobanques font leur apparition il y’a de cela cinq ans en arrière. A l’époque, encore un peu méconnue, ces banques ont eu un peu de mal à séduire une nouvelle clientèle. En effet, son concept a de quoi étonner mais réussi à convaincre une toute nouvelle génération devenue aujourd’hui de grands adeptes des banques en ligne.

Parmi les principales raisons à l’origine de ce grand intérêt pour les néobanques, on peut citer en premier lieu : les frais fixes sont gratuits du moment qu’on opte pour un pack de base. Ajouté à cela, les banques en ligne offrent pratiquement tous les services d’une banque ordinaire, les frais de change en moins ! De cette façon, les clients de ces banques nouvelle génération peuvent tout à fait procéder à des achats sur des sites étrangers comme les Etats-Unis (en dollar) et en Angleterre (en livre sterling) la plupart du temps sans avoir à payer de frais de change. 

Nous citons également, parmi les avantages de ces nouvelles banques, une grande facilitation des étapes d’enregistrement. En effet, vous pouvez ouvrir un compte en quelques clics directement depuis votre ordinateur ou votre smartphone. En quelques minutes donc vous aurez avoir accès à votre espace client, néanmoins, vous aurez tout de même à faire rentre vos pièces d’identités ultérieurement.  

Il est également important de noter le nombre impressionnant des fonctionnalités de ces banques d’une nouvelle ère. Elles permettent d’arrondir votre montant au niveau supérieur afin de pouvoir mettre de l’argent de côté sur le long terme, la possibilité de disposer d’un coffre virtuel ainsi qu’un partage d’addition, tout ceci et bien plus encore permet de séduire de plus en plus l’ensemble des passionnés des nouvelles technologies.

Pour aller encore plus loin, certaines néobanques comme bforbank vont même jusqu’à proposer un code avantage BforBank permettant de faire profiter le parrain d’un montant pouvant aller jusqu’à 120 euros offert pour chaque nouvelle inscription d’un nouveau parrainé. Autant dire que cette nouvelle technique marketing peut rapporter énormément d’argent en faisant profiter à la fois la banque et les clients.

Les néobanques sont-elles fiables à 100 % ?

Les néobanques aiment à dire que leurs applications mobiles sont parfaitement sûres et sans risques. Mais nous le savons aujourd’hui, les applications pouvant être développées sous android peuvent parfois présenter quelques bug et désagréments. Aussi il est important de rappeler qu’il faut toujours rester prudent concernant la prétendue « gratuité des services » représentant à lui tout seul l’argument fétiche des nouvelles banques mobiles. En effet, il est utile de signaler que cet avantage est réservé au pack de base. Ainsi, si vous voulez opter pour d’autres fonctionnalités, celles-ci peuvent être donc s’avérer payantes. Toutefois, si on y réfléchit bien, du moment que la majoritrité des fonctionnalités usuelles sont totalement gratuites dans le pack de base, il faut bien trouver un autre moyen de financement pour s’assurer une certaine rentabilité. Forcé également de constater que, bien souvent auprès de ces banques, les cartes de crédit rechargeables sont refusées.

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction