Les enjeux de la banque & de l’assurance pour 2018

0
131

2018 s’annonce comme étant une année cruciale pour la finance en général et plus particulièrement pour les banques et les assurances. En effet, cette année va se caractériser par l’arrivée de nouveaux acteurs mais également de nouvelles législations qui vont avoir pour conséquence directe de modifier le paysage bancaire de l’assurance pour 2018, le tout dans un contexte d’évolution de politique monétaire qui va assurément toucher autant les professionnels que les particuliers.

Le point sur l’immobilier

La première caractéristique à considérer concernant l’évolution future du marché bancaire et de l’assurance est de constater une hausse qui est en train de se former vis-à-vis des taux de crédit immobilier. En effet, c’est la première fois depuis plusieurs mois que les institutions chargées de surveiller les taux de crédit en France ont constaté qu’entre le mois de novembre et le mois de décembre, une augmentation du taux d’intérêt moyen s’était enclenchée. Il y a principalement deux éléments qui viennent justifier cette hausse qui était d’ailleurs prévue par les professionnels :
• une augmentation des taux d’intérêt concernant les emprunts étatiques
• une modification de la tarification des banques et des autres organismes prêteurs
L’année 2018 va donc se caractériser par une hausse progressive des taux d’intérêt immobilier qui sera, selon les spécialistes, encore douce jusqu’à la mi-2018.

Le point sur l’assurance-vie

L’assurance-vie est également au cœur des préoccupations pour l’année 2018, notamment à travers une baisse des rendements prévus concernant les fonds euros. On a pu déjà constater une baisse graduelle de la rémunération de ce type de contrats qui, comme l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution l’a récemment annoncé, va s’accentuer pour l’année 2018. Pour éviter une fuite des clients, les assureurs vont devoir renouer d’ingéniosité afin de convaincre leurs clients de s’orienter vers des contrats en unités de compte, un contrat qui fonctionne de manière radicalement différente du contrat euros, dans la mesure où le capital n’est pas garanti.

L’évolution de la législation bancaire

Par ailleurs, l’année 2018 va être une année cruciale pour les banques dans la mesure où de nouvelles réglementations en matière de règles prudentielles vont se définir pour elle au cours de l’année. Enfin, le Comité de Bâle est actuellement à l’œuvre pour pouvoir faire évoluer les réglementations vis-à-vis du non-respect de ces règles prudentielles avec un nouveau système de sanctions qui pourrait être mis en œuvre durant l’année. Les autorités compétentes travaillent en parallèle sur une évolution de la législation vis-à-vis des acteurs de l’univers des fin-tech afin de mieux encadrer leurs pratiques mais également pour éviter tout type d’abus.
Par ailleurs, une hausse des tarifs bancaires est à prévoir (voir ce comparatif pour plus d’informations) sur une partie du secteur bancaire, dans le cadre des opérations courantes, ce qui devrait renforcer le poids des banques en ligne, avec leurs offres compétitives, sur le marché.

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction