Nos 5 conseils pour gérer vos finances personnelles au mieux

0
191

Recenser vos revenus et vos charges

La gestion des finances personnelles nécessite de connaître exactement les revenus de son foyer et la nature de ses charges ainsi que la fréquence du paiement de celles-ci. Idéalement, il s’agit de cumuler d’un côté les dépenses, de l’autre les charges et les catégoriser par nature sur une période donnée, idéalement une année.

En effet, à l’instar de ce qui se fait en entreprise avec le compte de résultat et le bilan, le particulier pourra dresser une photographie de son patrimoine au terme d’une année écoulée. Ce constat pourra servir de base pour établir un budget prévisionnel annuel, qui constituera un référentiel pour constater des évolutions de revenus et de dépenses d’une année à l’autre.

Définir vos objectifs financiers

Les objectifs en matière de finances personnelles diffèrent d’une personne à l’autre, ils sont généralement fonction du montant des revenus, de l’âge et des priorités de chacun. En effet, Il faut prioriser les objectifs à plus ou moins long terme, donnant un horizon de temps différent pour la réalisation de chacun des projets.

L’achat d’un véhicule ou l’acquisition d’une maison n’a pas la même incidence sur les efforts d’épargne. Idéalement, il faut essayer d’épargner entre 10 et 20% du salaire. Il existe des solutions bancaires qui permettent de faciliter l’épargne, grâce à des virements automatiques d’un compte bancaire vers un compte d’épargne si certaines conditions sont remplies.

Réaliser un budget

Le budget permet de transcrire vos dépenses et vos revenus, de les catégoriser en fonction de la nature de vos charges (fixes ou variables) et de déterminer in fine votre capacité d’épargne. Il s’agit d’un outil de pilotage, un tableau de bord synthétique qui vous donne la feuille de route à suivre pour atteindre vos objectifs et réaliser vos projets.

Gotoinvest informe et conseille sur la gestion des finances personnelles, en expliquant les différentes possibilités qui s’ouvrent aux particuliers en matière de crédit, d’épargne mais également de fiscalité. En fonction du profil d’investisseurs et de l’horizon de placement, différentes solutions de placements sont expliquées.

Épargner

La synthèse des revenus et des charges permet d’identifier si des ressources restent disponibles pour épargner. Chaque mois, une partie du solde restant (la différence entre les revenus et les dépenses) peut être affectée à de l’épargne. L’épargne permet le financement de projets à plus ou moins long terme. On peut ainsi envisager selon les besoins et les horizons de placements :

  • Une épargne de précaution, c’est-à-dire une épargne disponible immédiatement pour couvrir des dépenses imprévues (perte d’emploi, réparation non prévue, …)
  • Une épargne de projet, qui permet la constitution d’un apport nécessaire à la réalisation d’un projet (achat maison, création d’entreprise, …)
  • Une épargne de retraite destinée à constituer un patrimoine personnel en vue de compenser à l’âge de la retraite la diminution des revenus

Suivi budgétaire

Le budget ayant été défini au préalable, il s’agit de vérifier régulièrement que les dépenses courantes et l’effort d’épargne soient conformes aux objectifs fixés. Néanmoins, certaines variables peuvent évoluer dans le temps, des dépassements de dépenses liés à une augmentation du loyer ou des revenus supplémentaires peuvent impacter favorablement ou défavorablement le budget initial.

Ces variables doivent être ajustées régulièrement pour être en phase avec les priorités définies. De nombreuses applications en ligne ou logiciels pour réaliser un budget et suivre ses dépenses sont disponibles pour faciliter le suivi des dépenses personnelles.

PARTAGER
Webmaster et éditeur de sites Web. Je partage ma veille sur l'actualité sur Axonpost

Laisser une réaction