Pourquoi les assurances habitations augmentent-elles ?

0
506

Chaque année, les assurances choisissent le dernier trimestre afin d’annoncer les changements de tarifs pour l’année suivante. L’assurance habitation subit notamment des fluctuations constantes. Et ces dernières années, les assurances n’ont eu de cesse d’augmenter. Quelles sont les raisons de cette augmentation, et y a-t-il moyen d’y couper court ?

La hausse de l’assurance habitation : des causes multiples

Il existe plusieurs raisons à l’augmentation des assurances habitations. Si vous devez en trouver une pour y souscrire, par exemple parce que vous avez déménagé récemment, ou parce que vos besoins en matière d’assurance pour votre logement ont changé, vous pouvez trouver votre nouvelle assurance habitation sur un site de comparateur d’assurance. Ils sont nombreux et proposent de nombreux filtres et options de tri afin de trouver au plus vite la compagnie d’assurance et le contrat qui vous correspondent au mieux, et qui sont les moins touchés par la hausse.

Cette hausse est la conséquence de multiples facteurs déterminés pendant l’année en cours.

La hausse des catastrophes naturelles

L’augmentation des catastrophes naturelles, et de tout ce qu’elles engendrent en termes de dégâts aux habitations des particuliers, peut par exemple mener à une augmentation des tarifs, comme ça a été le cas en 2018.

Contrecoup de la loi Hamon

L’entrée en vigueur de la Loi Hamon en 2015, qui permet de résilier n’importe quel contrat d’assurance après un an d’engagement, a changé la donne pour les assurances qui ont dû s’adapter. Quelques années plus tard, le contrecoup de cette loi est une augmentation lente, mais régulière des tarifs de toutes les compagnies d’assurance pour pouvoir encaisser les frais dus aux résiliations imprévues.

L’indice FFB et son assurance sur les contrats d’assurance de logement

L’augmentation de l’indice FFB, ou Fédération Française du Bâtiment, est une autre raison de l’augmentation du tarif des assurances habitations. Chaque année, le prix de l’immobilier augmente, en particulier dans les grandes villes comme Paris. Mais un pourcentage de ce prix est compris dans le prix de l’assurance pour le logement, ce qui constitue une autre raison d’augmenter leur tarif.

L’ère ultra-connectée

Les engins électroniques continuent de se multiplier chez nous. En 2019, c’est la mode du tout connecté, avec les assistants vocaux, les galets 4G et autres trottinettes et skateboard à charger une fois rentré à la maison. Mais cette avalanche d’objets connectés multiplie les risques de court-circuit et d’incidents domestiques. Il s’agit d’une autre cause à la hausse des tarifs des assurances au logement.

Limiter la hausse des prix sur son contrat déjà existant

Si vous disposez déjà d’un contrat d’assurance qui vous satisfait, vous allez sans doute vouloir passer à travers les mailles du filet concernant la hausse des coûts. S’il est bien sûr impossible de ne pas la subir, il est cependant possible de compenser cette hausse avec la baisse d’autres coûts.

Par exemple, garder un très bon profil pour son assureur : sur un contrat d’assurance, le plus longtemps vous n’avez pas besoin d’un remboursement, le moins vous avez à payer. Cela peut signifier, par exemple, la stagnation de la prime plutôt que son augmentation, ou bien une augmentation de la prime de fidélité sur son contrat.

Sinon, vous disposez toujours de la solution de faire évoluer votre contrat d’assurance habitation en fonction de vos besoins et de ce que vous trouverez grâce aux comparateurs d’assurance. Si votre contrat a augmenté de prix au point de ne plus être avantageux, d’autres contrats et entreprises d’assurances auront peut-être connus une hausse moins drastique, pour attirer de nouveaux clients comme vous. Découvrez sur le site Les Furets d’autres conseils afin de diminuer le coût de votre assurance logement.

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction