Les procédures à faire dans la location d’un bien immobilier

0
388

La location d’un bien immobilier est un projet que bon nombre de propriétaires décide de réaliser. Cela peut paraître difficile et compliquer parce que des paramètres doivent être pris en compte. Mais, elle n’est pas du tout compliquée si on respecte les différentes étapes.

Les démarches administratives dans une location d’un bien immobilier

Lorsque le propriétaire et le locataire ont conclus une location d’un appartement, d’une maison ou d’un studio, ils doivent procéder à un contrat formel et légal de cet accord conformément à la loi. Tout d’abord, les deux parties doivent identifier ensemble le genre de location et de mentionner cette information dans le contrat notamment si c’est une location vide ou meublée, classique ou saisonnière. Puis, ils négocient également le montant du loyer avant de rédiger le contrat et informe les autorités compétentes du prix du loyer une fois que la valeur locative est convenue et fixé. Le montant de loyer dépend en général des diagnostics immobiliers effectués et d’autres facteurs mais ce qui est important c’est que ce loyer est accepté par les deux parties.

Enfin, une fois que tous ces points sont convenus, le propriétaire rédige le contrat avec l’assistance du locataire et soumet ce document auprès d’un notaire pour être signé et authentifié. Après l’authentification, on envoi deux exemplaires de ce dossier à la préfecture de proximité pour être légalisé et pour être archivé.  Ce processus d’enregistrement de document est essentiel comme démarche administrative car ces documents envoyés seront utilisés comme pièces justificative en cas d’éventuel litige.

Les formalités dans la location d’un appartement

Lorsqu’on décide de mettre en location un appartement, des formalités doivent être remplies que ce soit du côté du propriétaire ou du locataire. En premier lieu, la visite des lieux est sans doute la première chose à faire pour observer directement l’état des biens et connaitre les points forts et les points faibles de l’infrastructure. Une fois que le locataire est décédé de louer l’appartement, on passe par les accords de bail. Il est nécessaire d’établir un bail avec l’état des lieux car c’est le seul document accords écrits qui pourront justifier les conditions de location en cas de litige. Lors de cet évènement, une caution est remise au propriétaire comme dépôt de garantie. Puis, le locataire doit constituer un dossier avant de signer le contrat de location exigé par certains propriétaires et agences immobilières. Ce document permettra  d’obtenir les informations nécessaires sur la situation financière du locataire ainsi leur fiche de renseignement. Comme tout dossier administratif, n photocopie d’une carte d’identité, une attestation de travail, un document concernant la caution et une justification de domicile seront livrée aux propriétaires lors d’un accord de bail.

Généralement, ce contrat est valable durant 3 ans. Il est possible de le renouveler si le locataire le souhaite mais il peut aussi quitter son logement à tout moment en respectant un délai de préavis. Vous pouvez trouver plus d’informations sur arcadeimmo.fr.

 

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction