Utilités d’un conseiller en investissements financiers

0
248

Un conseiller en investissement financier travaille en indépendant ou au sein d’un cabinet en gestion de patrimoine. Ce n’est donc pas un employé d’une banque ni d’une société d’assurance. Par contre, il peut recommander des placements financiers. Zoom sur les services d’un conseiller en investissement financier.

Les activités exercées par un conseiller en investissement financier

Un conseiller en investissement financier ou CIF fournit des conseils sur :

•             le placement portant sur des produits financiers (actions, obligations, etc.),

•             l’utilisation de services d’investissement (par exemple inciter à utiliser les services d’une société de gestion de portefeuille),

•             la réalisation d’opérations financières portant sur plusieurs biens (arts, panneaux solaires, etc.).

Les règlementations relatives au métier de CIF

Un CIF doit s’informer sur son client en lui faisant remplir un questionnaire, en l’interrogeant sur ses objectifs de placement, ses connaissances et ses compétences en matière d’investissements. Il doit comprendre sa situation financière ainsi que sa capacité à supporter des pertes et à prendre des risques. A défaut de ces informations, le CIF ne doit pas fournir le moindre conseil en investissement.

 Le CIF est également tenu de se comporter avec fiabilité et équité pour servir au mieux les intérêts de ses clients. En clair, il doit tenir ses clients au courant du genre de relations qu’il entretient avec les organismes financiers dont il recommande les produits.  Aussi, les informations concernant ses modalités de paiement doivent être bien claires pour le client.

 Avant de donner un quelconque conseil en investissement, le CIF doit fournir à son client une lettre de mission rédigée en double exemplaire et portant la signature des deux parties.  Cette lettre comporte :

•             la description du service offert, en spécifiant s’il est fourni à titre indépendant ou non

•             le conseil qui vous sera donné

•             une information sur les investissements que le CIF peut éventuellement proposer, avec les coûts et frais y rattachés.

 A noter que le conseil en investissement est rédigé dans un rapport. Ce dernier précise et justifie les différentes propositions du CIF, leurs avantages et leur niveau de risque par rapport à votre situation personnelle, à votre expérience en investissement, à vos connaissances du secteur financier ainsi qu’à vos objectifs de placement.

Les caractéristiques d’un CIF fiable

Les CIF doivent devenir membre d’une association professionnelle agréée par l’AMF. Ils sont immatriculés au registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance, auprès de l’ORIAS. L’inscription au registre de l’ORIAS doit être renouvelée annuellement. Ce registre peut être consulté sur le site web de l’ORIAS.

Votre conseiller financier doit vous faire savoir si le service de conseil en placement est fourni de façon indépendante ou non. Si le conseil est offert à titre indépendant, votre CIF devra vous proposer une gamme de choix suffisante et diversifiée d’investissements financiers de différentes sociétés. Aussi, il ne devra pas être payé par l’établissement qui gère le produit, ou s’il est rémunéré, il doit vous remettre la somme perçue. Pour finir, il vous facturera des honoraires pour sa prestation de conseil.

En revanche, si la prestation de conseil n’est pas exercée de manière indépendante, le CIF peut être payé par l’établissement qui gère le produit financier proposé. De ce fait, il devra optimiser la qualité de son service.

Retrouvez plus de conseils en investissement financier en allant sur le site www.capitol-invest.be.

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction