Le LEP, un livret d’épargne à connaître

0
1109

Depuis le 1er août, le taux du Livret A est passé à 0,75%. Les français sont donc nombreux à chercher des solutions d’épargne plus intéressantes et le Livret LEP pourrait être une idée.

Le principe de ce livret

Avec ses 0,75% de rendement annuel, le Livret A n’est plus plébiscité. Le Livret d’épargne populaire, LEP, reste encore attractif avec ses 1,25% de rendement depuis le 1er août (1,50% il y a quelques jours), mais il est moins connu. Ce livret partage de larges similitudes avec le Livret A. On peut y déposer et retirer de l’argent comme on le souhaite et les intérêts sont exonérés d’impôt. Sa seule condition est qu’il est réservé aux personnes et foyers non imposable ou légèrement.

Un célibataire ne doit pas gagner plus de 19.235 € pour pouvoir y prétendre et pour un couple sans enfant, le plafond de revenus est fixé à 29 506€ par an.

Le versement initial est de 30€ et le montant maximal ne peut dépasser les 7 700€, hors intérêts capitalisés. Les intérêts sont exonérés d’impôts sur le revenu et de prélèvements sociaux. Il peut être ouvert tant que les plafonds de revenus ne sont pas dépassés.

Plus de 20 millions de ménages en français pourraient bénéficier de ce livret mais seuls 9 millions en ont un, la faute des banques qui ne communiquent pas sur ce qui n’est pas rentable pour elles.

Philippe Crevel, du Cercle de l’épargne, explique : « Les banques ne l’aiment pas trop parce que justement, il coûte cher. Elles préfèrent réorienter leur clientèle vers d’autres produits bancaires plus fiscalisés et moins rémunérés par ailleurs. Il s’agit en plus de l’épargne sur laquelle elles n’ont pas forcément la maîtrise réelle ».

 

PARTAGER
Rédactrice Web & Bénévole chez Axonpost.com pour ma veille personnelle et professionnelle.

Laisser une réaction