Jeudi 6 août, jour de libération fiscale pour les Belges

0
1046
A woman uses a calculator

Le jeudi 6 août 2015, les salariés belges sont entrés en phase de libération fiscale. D’après une étude de l’Institut économique Molinari et le bureau d’audit EY, la « Tax Libertion Day » désigne le jour où en théorie, le salarié ne verse plus aucun impôt à l’État et peut enfin profiter de la totalité de ses revenus.

154141152

59,5 % de taux d’imposition réel pour les Belges

À partir des données de l’OCDE et des offices statistiques nationaux, l’étude a rapporté que le taux d’imposition réel des salariés belges pour cette année 2015 est de 59,5 %, si la moyenne est de 45.2 % dans l’Union européenne.

Ainsi, chaque employeur doit payer 2,3 euros s’il veut permettre à un salarié de toucher 1 euro après imposition. D’après les explications de James Rodgers, coauteur de l’étude, le salarié belge touche un salaire net qui arrive au 8e rang des pays de l’UE, malgré le fait qu’il soit classé parmi les plus productifs au monde, qui plus est, la fiscalité belge ne facilite pas les choses et fait du salarié belge le plus cher à embaucher. Ce n’est pas pour rien si les sites de comparateur comme PPB sont de plus en plus nombreux à voir le jour en Belgique

Ainsi, les taxes et les charges sociales sont nettement plus élevées en Belgique, si l’on fait des comparaisons par rapport aux autres pays européens.

« Tax free day », le classement européen

Toujours d’après cette étude de Molinari et du bureau d’audit EY, les Chypriotes ont célébré leur jour de libération le 31 mars, suivi des Maltais le 19 avril, des Irlandais le 28 avril, des Autrichiens le 25 juillet, des Français le 29 juillet et des Belges le 6 aout.

Parce que les Belges occupent cette dernière place depuis 5 années consécutives, le gouvernement Michel compte améliorer les choses avec le « tax shift » qui va leur permettre de dépasser les Français pour l’année prochaine. Ainsi, les salariés belges pourront entrer en libération fiscale le 18 juillet 2016.

Mais pour James Rodgers, même si une baisse de l’impôt sur le revenu permettra d’augmenter de 100 euros le pouvoir d’achat des Belges, la Belgique fera toujours partie du top 5 des pays les plus taxés. De leur côté, les auteurs de l’étude redoutent les effets du vieillissement de la population sur les salariés qui seront obligés d’endosser de lourdes charges fiscales.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=1mPQPuJm6qA]

PARTAGER
Webmaster et éditeur de sites Web. Je partage ma veille sur l'actualité sur Axonpost

Laisser une réaction