Pourquoi les moins de 40 ans n’achètent pas ?

0
846

Les moins de 40 ans sont très souvent locataires. Mais pourquoi ne passent-ils pas du côté des propriétaires ?

Une problématique budgétaire

La première raison qui empêche les trentenaires d’acheter un bien immobilier, c’est qu’ils ne disposent pas des moyens financiers suffisants pour prétendre à l’achat.
Les apports souhaités par les banques pour l’ouverture d’un dossier de prêt immobilier atteignent une moyenne de 50 000€ sur le territoire français selon une étude sur le portrait des empunteurs réalisée en 2013 par Empruntis (source : http://www.empruntis.com/espace-presse/communiques/CP_profil_emprunteur_2013.pdf).

achat-propriété

La barrière psychologique de l’achat

La deuxième raison, c’est que l’accès à la propriété représente un cap très définitif et arrêté, donc un frein psychologique. Acheter, c’est s’installer de façon déterminée dans un même logement, dans une même ville pour les 30 années à venir. Car si on regarde du côté de Paris, un ménage d’une trentaine d’années va rembourser pendant 27 ans environ un 2 pièces de 50 m2.

 

Les envies de la nouvelle génération de potentiels acheteurs

La génération Y, en perpétuelle évolution et aux désirs bien différents des générations précédentes, a des attentes bien particulières concernant son installation immobilière. Les trentenaires déménagent beaucoup, ils voyagent, ils travaillent à Bordeaux 6 mois puis à Lille pendant 15 mois. Leur situation est instable et ils l’assument, c’est pourquoi ils préfèrent la location, qui n’engage en rien d’un point de vue financier. Et quand ils décident d’acheter, ce sont souvent leurs trop faibles revenus qui posent problème pour les banques.

La projection dans le futur

Enfin, le critère de projection est un autre facteur d’hésitation pour la prise de décision. Avant la phase de la quarantaine, des inconnues subsistent sur l’avenir, sur le plan professionnel (vais-je conserver mon emploi ?) mais également sur le plan personnel (la famille va-t-ellle s’aggrandir dans les années à venir ?, vais-je rester avec ma compagne ?). Toutes ces interrogations bien légitimes sont autant de freins à l’achat d’un logement.

PARTAGER
Avatar
Webmaster et éditeur de sites Web. Je partage ma veille sur l'actualité sur Axonpost

Laisser une réaction