Wal-Mart et Google en guerre contre Amazon

0
294
AppleMark

Pour concurrencer Amazon, rien ne vaut l’union ! C’est sans doute ce qu’ont pensé Wal-Mart, numéro un mondial de la distribution et Google, pour le nouveau projet.

Un nouveau service pour les consommateurs

Une association Wal-Mart et Google ? Voilà de quoi inquiéter Amazon. Les deux géants américains ont décidé de mettre en place un partenariat pour vendre leurs produits. Comme l’explique Marc Lore, à la tête du e-commerce chez Wal-Mart, dans un article publié sur le blog du groupe : « A partir de fin septembre, nous travaillerons avec Google pour proposer des centaines de milliers d’articles qui pourront être commandés par la voix via Google Assistant ».

Le numéro de la distribution promet à ses clients « la plus grande offre de distribution disponible sur la plateforme ». Il s’apprête ainsi à rejoindre Google Express, un service pas encore disponible en France et qui permet de commander des produits dans différentes enseignes telles que Costco, Walgreens…

Google a annoncé également ce partenariat en expliquant que les ventes concerneraient aussi bien la lessive que les Légo.

Quels avantages pour les entreprises ?

Google frappe un grand coup avec cette alliance qui lui permet de récupérer de nombreuses références sur sa plateforme. Le responsable de la société, Sridhar Ramaswamy, a d’ailleurs précisé dans un article que ce partenariat va permettre aux clients « de recevoir des résultats personnalisés à partir de leurs achats chez Wal-Mart, en ligne comme physique ». Colin Sebastain, analyste chez Baird, est allé dans son sens : « Nous nous attendons à ce que le commerce en ligne par le biais de commandes vocales prenne une part de plus en plus importante dans les revenus de Google à long terme, au fur et à mesure que les recherches migrent vers des plateformes vocales et où les transactions prennent la place de la publicité ».

Du côté de Wal-Mart, cette alliance facilite l’acte d’achat en ligne via la commande vocale : « nous vouons le rendre aussi facile que possible » a précisé Lore.

Enfin, ce partenariat est aussi l’occasion de s’attaquer à Amazon. Ce dernier a récemment acheté pour 13,7 milliards de dollars l’enseigne bio Whole Fodds, menaçant donc ces concurrents sur le terrain des magasins physiques

PARTAGER
Anne

Rédactrice Web & Bénévole chez Axonpost.com pour ma veille personnelle et professionnelle.

Laisser une réaction