Bien manger peut aider à combattre l’arthrose

0
648

Moyens simples mais efficaces pour combattre la douleur de l’arthrose

L’arthrose est une pathologie qui a comme cible les articulations. Elle est aussi appelée arthropathie chronique dégénérative. Douleur, mécanique et diurne difficiles, mouvements articulaires pénibles, ce sont ses principales caractéristiques. La maladie est marquée par une fissure au niveau de l’articulation sur la surface du cartilage qui s’effrite puis disparaît avant de donner une formation d’excroissance ou prolifération osseuse.

Celle-ci est la responsable des problèmes en matière de mouvement. Cette maladie articulaire est fréquente. Elle survient généralement entre 40 et 50 ans mais les symptômes arrivent bien avant cette portion d’âges. Les causes de cette maladie sont variées. Des fois, elle est une conséquence d’une pratique extrême de sports. Elle peut être aussi une maladie congénitale. Dans tous les cas, il est toujours possible de faire une prévention pour l’éviter.

Quels aliments privilégiés pour combattre l’arthrose ?

Panier de légumesComme avec n’importe quel autre problème de santé, une nourriture saine est avant tout la solution préventive idéale. On oublie la nourriture trop grasse, et il faut se mettre au régime fruits et légumes. Poivron, épinard, tomate, courge, carotte ou encore betterave, en prendre régulièrement ne peut être que bénéfique pour la santé.

Une salade de fruits rouges avec des fruits secs à savoir les pruneaux et les abricots est alors à prendre de temps en temps. De plus, cette recette est facile, il suffit de laver les fruits, de les mettre dans un bol et d’y ajouter un peu de sirop ou de sucre selon les goûts.

Pour plus de saveur, on peut y mettre un peu d’yaourt. Pour optimiser le renouvellement et limiter la dégradation du cartilage, il faut bien se nourrir avec des aliments riches en vitamines A et C, en potassium, en minéraux et en fibres.

Un gratin de chou-fleur avec une légère sauce bechamel est aussi sain que savoureux. L’idéal c’est de consommer des produits bio. D’autres plantes comme la reine-des-prés, la griffe du diable ou harpagophyton, le cassis (à n’utiliser que les feuilles), le saule blanc, sont des anti-inflammatoires et antalgiques efficaces. Plusieurs personnes utilisent aussi des épices comme le curmuma, le piment rouge et le gingembre.

Les compléments alimentaires anti-arthrose

Il existe de nombreuses substances considérées comme anti-arthrose. Soit elles soulagent les douleurs, soit elles préviennent les symptômes. La glucosamine, l’ainat douleurs, le kinesamine, le dexsil, la chondroïtine sulfate et le SAM-e en sont des exemples. La glucosamine en particulier a été indiquée cliniquement comme étant un remède permettant de freiner l’évolution de l’arthrose. D’autres insaponifiables comme les acides gras oméga-3, l’huile de soja ou d’avocat, le méthyle sulfonyl méthane ou MS sont aussi utilisables. Des pharmacies et des boutiques de diététique vendent aussi des compléments alimentaires à base de silicium. .

Le mieux pour éviter l’arthrose c’est de changer les habitudes au quotidien comme l’alimentation, mais si cela n’est pas suffisant, vous pouvez opter par exemple pour les compléments alimentaires naturels anti-arthrose d’Adrien Gagnon.

Généralité sur la manifestation de l’arthrose

Le cartilage est une pièce maitresse qui couvre le bout des os, qui le protège et surtout qui facilite leurs mouvements. La membrane synoviale soutient son action. Celle-ci sécrète des liquides qui lubrifient l’articulation. Outre cela, le cartilage est aussi formé de collagène, de protéines et 70% d’eau pour amortir les chocs et assurer son élasticité. Les chondrocytes qui le composent quant à eux assurent son renouvellement.

Quand la maladie survient, tout ce fonctionnement est troublé. Les premiers symptômes commenceront à apparaître. Le patient commence à sentir des douleurs sur les articulations des genoux, des pieds, du dos, des hanches, des mains, des épaules, de la nuque et de la colonne vertébrale. Une fois la première manifestation sentie, le malade doit consulter un médecin. Faute de traitement, il risque de ne plus pouvoir bouger correctement les membres touchés. Au pire des cas, il devient immobile. Heureusement qu’on puisse prévenir la maladie. En effet, il existe des aliments antioxydants qui peuvent limiter la formation des ostéophytes.

PARTAGER
Brice
Web économie, e-commerce et tendances d'achats, je surveille les canaux de ventes digitaux et veille aux dernières modes.

Laisser une réaction