Le café au Nicaragua

0
1172

Tout au long de l’histoire, l’agriculture a joué un rôle important dans l’économie du Nicaragua. Le pays tire une part importante de son produit intérieur brut de l’exportation de produits agricoles tels que la canne à sucre et l’ananas. Cependant, rien n’est comparable à la valeur économique du café, qui représente plus d’un cinquième des exportations annuelles du Nicaragua.

Bien qu’une grande quantité de café soit torréfié et expédié à l’étranger, ce produit de base national est également populaire parmi les résidents. Le meilleur de tous, c’est qu’il est incroyablement bon !

Que vous souhaitiez déguster une variété d’excellents cafés cultivés, cueillis, torréfiés et moulus au même endroit ou que vous souhaitiez visiter de grandes fermes de café commerciales, vous trouverez tout cela au Nicaragua, le paradis des amateurs de java.


Que vous souhaitiez déguster une variété d’excellents cafés cultivés, cueillis, torréfiés et moulus au même endroit ou que vous souhaitiez visiter de grandes fermes de café commerciales, vous trouverez tout cela au Nicaragua, le paradis des amateurs de java.

Pour les amateurs de café en grain, vous pourrez trouver du café du Nicaragua chez ce torréfacteur : https://www.cafesmiguel.fr/cafe-en-grain/542-nicaragua-matagalpa.html

Histoire de la culture du café au Nicaragua

Pour cultiver correctement le café, il faut un environnement très spécifique. Un climat tropical est une condition préalable, car la plupart des caféiers ne peuvent pas supporter des températures inférieures à zéro.

En outre, le meilleur café est cultivé dans des endroits où les températures ne sont pas trop chaudes, ce qui signifie que les plus hautes altitudes sont les meilleures. Au Nicaragua, les deux conditions sont réunies à Jinotega et Matagalpa, entre autres, qui sont réputées pour leurs grains de café exceptionnels.

Dans les années 1850, les agriculteurs ont commencé à profiter de ces conditions idéales pour cultiver le café à grande échelle au Nicaragua. Immédiatement, il est devenu évident que le sol volcanique contribuait à l’obtention de meilleurs grains et d’une saveur plus riche.

En 1891, plus de 11 millions de livres de café étaient produites annuellement au Nicaragua, et la croissance s’est poursuivie au cours du siècle.

Envie d’avoir des informations sur le café au brésil ? On vous conseille cet article : https://letop.fr/divers/cafe-bresil/

Importance du café pour l’économie locale

Alors qu’une partie du café cultivé au Nicaragua est consommée par la population locale, l’écrasante majorité est exportée vers des pays du monde entier. Dans certains cas, le café est vendu au comptant, ce qui contribue à injecter de l’argent dans l’économie locale et à donner aux agriculteurs la compensation financière qu’ils méritent.

Il existe également d’autres arrangements, comme l’accord récemment négocié avec le Venezuela, où le café est échangé contre du pétrole et d’autres produits de première nécessité. En tant que principale exportation du Nicaragua, il ne fait aucun doute que le café joue un rôle majeur dans le développement, l’infrastructure et l’économie du pays.

Sirotez le comme un café local

Si vous avez l’habitude de boire un expresso fort, la façon locale de boire du café au Nicaragua pourrait vous surprendre. Plutôt que de prendre une seule boisson forte le matin, il n’est pas rare de boire du café tout au long de la journée.

Cependant, les boissons typiques du café proposées au Nicaragua sont assez faibles, aqueuses et très sucrées. Si vous ne voulez pas la douceur supplémentaire, commandez un café noir ou un café noir.

Tournée des fermes de café au Nicaragua

L’une des choses les plus excitantes à faire au Nicaragua si vous êtes un amateur de café est de voir comment le café est cultivé et torréfié en personne. Hacienda El Progreso, par exemple, a commencé à cultiver le café sur le flanc du volcan Mombacho dès le XIXe siècle. 

Aujourd’hui, ils offrent des visites guidées où les visiteurs peuvent voir la culture du café directement sur l’arbre, en apprendre davantage sur la façon dont il est récolté, voir la fermentation des grains, voir les grains sécher au soleil, admirer le processus de torréfaction parfumé et ensuite apprécier une tasse fraîchement brassée. Bien sûr, vous voudrez aussi acheter des haricots entiers abordables que vous pourrez rapporter à la maison en guise de souvenir. 

Si vous aimez le café, vous aimerez certainement le Nicaragua. Le Nicaragua, qui abrite certains des meilleurs cafés du monde, offre des cafés java epoustouflants, une variété de fermes panoramiques à explorer et un riche patrimoine de culture du café.

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction