Comment se fait la propulsion de la trottinette électrique ?

0
308

Les trottinettes électriques se développent sur le marché, et pour cause : elles sont très pratiques ! Rapides et peu fatigantes, elles sont idéales si on veut se déplacer en ville sans prendre la voiture. C’est bien aussi pour faire une promenade en vélo. Elles sont adaptées aux adultes comme aux enfants. Elles semblent n’avoir aucun défaut.

Posons-nous alors une question technique pour savoir comment fonctionne la trottinette électrique, et surtout, qu’est-ce qui fait sa propulsion.

Un travail à la chaîne

Vous le savez sans doute, pour qu’une trottinette électrique fonctionne, elle a besoin d’électricité. Cela va se stocker dans la batterie de l’appareil pour devenir de l’énergie, et permettre de faire avancer la trottinette.

La trottinette possède un système de transmission qui permet de transformer un mouvement électrique en un mouvement mécanique. 

Sur le guidon de la trottinette, il y a des poignées d’accélération. C’est l’endroit où l’utilisateur pose ses mains. En actionnant cette poignée, celle-ci envoie un ordre à la batterie. Elle va alors libérer de l’énergie pour la conduire jusqu’au moteur. Il se met alors à fonctionner, et la roue motrice peut tourner.

Sur une trottinette électrique, le moteur se trouve souvent au niveau de la roue arrière.

Dans la plupart des cas, la roue motrice sera alors la roue arrière du véhicule.

En fonction de la pression exercée sur la poignée d’accélération, la batterie va délivrer plus ou moins de courant, adaptant ainsi la vitesse de l’appareil.

La puissance de votre moteur est importante. Un moteur puissant permettra une meilleure propulsion à votre trottinette qu’un moteur peu puissant. C’est donc une donnée à prendre en compte lorsque vous allez acheter une trottinette électrique sur Gyro Phare par exemple.

Il n’est donc pas nécessaire de prendre appuie au sol avec un pied, comme pour une trottinette classique.

Le frein va simplement s’appuyer contre la roue pour l’empêcher de tourner, et donc d’avance. 

PARTAGER

Laisser une réaction