Convertisseurs Youtube MP3 : les maisons de disque poursuivent la bataille

0
277
youtube mp3

Avec Youtube, se former à de nombreuses disciplines tout en restant chez soi est possible. Cette plateforme possède un catalogue riche en contenus dont la musique en fait partie. C’est d’ailleurs pour cette raison que certains labels de renom choisissent  d’utiliser leurs chaînes pour la publication des derniers clips de leurs meilleurs artistes. C’est d’ailleurs ce qui a poussé les petits malins à chercher un moyen de s’en servir pour ajouter des contenus à leurs collections de MP3.

Youtube et MP3 : qu’est-ce que ça donne ?

Avec l’apparition des convertisseurs sur la toile, les ayants droit ont décidé de se serrer les coudes pour protéger leurs œuvres. Il y en a même ceux qui ont porté plainte au tribunal. En 2016, ils ont attaqué le créateur de Youtube-MP3 qui a finalement conduit à la fermeture de ce service. Cette fermeture n’avait lieu qu’une année après une procédure à l’amiable. D’autres services comme Pickvideo, Video-download ainsi que EasyLoad ont également choisi de fermer leurs portes.

Certes, certains services ne se sont pas laissé intimider. C’est notamment le cas de FLVTO.biz, 2conv.com et mp3conv.download. Deux de ces services sont administrés par Tofig Kurbanov, un développeur russe, et sont toujours actifs alors qu’une plainte contre eux a été déposée en aout dernier. Quand les labels ont décidé de déposer une plainte contre FLVTO.biz et 2conv.com devant la Cour fédérale de Californie, Kurbanov, de son côté, a décidé d’y déposer aussi une requête en irrecevabilité. Ses avocats ont également affirmé que les tribunaux américains ne sont pas en mesure de juger l’affaire tant que les deux sites en question sont gérés en Russie. De plus, Kurbanov n’a pas hésité à dévoiler qu’une bonne partie des visiteurs de ses sites, moins de 6% viennent des Etats-Unis.

La bataille continue entre les labels et les deux convertisseurs russes

De son côté, la RIAA a indiqué qu’elle n’est pas du même avis que la défense. En effet, les avocats de Kurbanov ont fait savoir que ce dernier n’accorde pas trop d’importance aux connexions issues des Etats-Unis et c’est ce qui lui permet d’échapper à la justice américaine.

L’année dernière, les deux sites en question ont reçu plus de 542000 utilisateurs en provenance de la Virginie. Ces sites ont également reçu des visiteurs qui les ont visités plus de 1,3 million de fois. Plus de 31 millions d’utilisateurs issus des Etats-Unis ont également visité ces sites plus de 96 millions de fois.

D’un autre côté, les avocats de la RIAA ont aussi précisé que plusieurs services américains ont participé à la gestion des sites de Kurbanov. Il a même fait appel à des registars et à des agences de publicité. Avant que la guerre n’éclate entre les labels et le Russe, plusieurs serveurs hébergés en Virginie ont été utilisés sur les deux sites. De leur côté, les labels veulent que le jugement de cette affaire ait lieu au tribunal californien.

Cette guerre entre Kurbanov et les labels prouve encore une fois que ces derniers n’en ont pas encore fini avec ces services. Sachant que Tobig Kurbanov a déjà fait une requête qui a été rejeté. TorrentFreak n’a pas manqué de publier ce rejet et la réponse des labels.

PARTAGER
Josselin
Passionné par l'informatique depuis ses 13 ans, Josselin Leydier a lancé en 2006 son premier site internet. Rapidement, le passe-temps devint passion et plus jamais il ne quittera des yeux les nouveautés liées au web.

Laisser une réaction