Quel type d’hébergement web choisir ?

0
382

Vous avez décidé de sauter le cap et créer votre site Internet ? Quelle bonne idée, mais avez-vous pensé au type d’hébergement web qu’il vous fallait ? Si ce n’est pas encore fait, voici quelques conseils pour bien vous décider.

Connaître les différents types d’hébergement web

Il existe quatre types principaux d’hébergement web. Les connaître et savoir les différencier vous aidera, dans un premier temps, à avoir une idée de l’offre qu’il vous faut. On distingue :

  •  L’hébergement mutualisé ou hébergement partagé : avec cette formule, vous aurez à partager un même serveur avec plusieurs autres sites ce qui va réduire votre espace de stockage. C’est l’offre la moins chère du marché, mais elle n’est adaptée que pour les sites et blogs qui n’utilisent que peu de données.
  • L’hébergement dédié : avec cette formule, vous aurez droit à un serveur entier rien que pour vous. Vous disposez alors d’un espace de stockage plus large et d’une sécurité accrue. L’offre coûte plus cher, mais elle est surtout conçue pour les sites générant un bon chiffre d’affaires comme les sites marchands.
  • L’hébergement cloud : il s’apparente un peu à l’hébergement partagé, mais la seule différence c’est qu’au lieu de se partager un seul serveur physique, les différents sites se partagent plusieurs serveurs virtuels. L’offre est donc assez flexible, met à votre disposition un espace de stockage plus large et vous propose plus ou moins de bande passante en fonction de vos besoins.
  • L’hébergement VPS (Serveur privé virtuel) : il découle de l’hébergement dédié. La seule différence c’est que vous aurez droit à une machine virtuelle installée sur le serveur qui vous est dédié. Comme les ressources sont ici mutualisées, le coût de cette formule reste abordable. Il offre portant plus de souplesse en matière de possibilités d’évolution. Si votre site fait partie de ceux qui doivent progresser rapidement, cette offre est celle qui vous convient le mieux.

Connaître ses besoins

Maintenant que vous connaissez les différents types d’hébergement web existants, vous devez mettre à plat votre projet. Autrement dit, essayez de le décortiquer pour déterminer vos réels besoins. Ce n’est qu’en en prenant connaissance que vous pourrez choisir le type d’hébergement le plus adéquat. Pour faire le point, posez-vous les bonnes questions.

  • Quel genre de site web souhaitez-vous créer ? S’agit-il d’un site e-commerce, d’un blog, d’un site vitrine, d’un réseau de sites, …
  • Quel genre de contenus allez-vous y publier ? Retenez que si vous projetez d’y publier plus d’images et de vidéos, vous aurez besoin d’un espace de stockage plus important.
  • Quel niveau de sécurité allez-vous proposer à vos futurs clients ? Renforcer la sécurité du site est devenu vital, car permet de protéger les données qui sont échangées quotidiennement dessus.
  • Quel trafic journalier pensez-vous gagner ? Il faut seulement faire une estimation du trafic que pourrait gagner votre futur site. Pour cela, il faut vous baser sur votre stratégie de webmarketing, de content marketing et de référencement naturel et payant.
  • Quelle est la durée de vie du site à créer ? Si vous projetez de créer un site avec une durée de vie incertaine, optez pour l’offre basique. Si vous prévoyez d’ouvrir un site pour le long terme, choisissez une formule plus souple avec possibilités d’évolution à la clé.
  • Avez-vous besoin d’adresses courriel dédiées ? Cela est un point avantageux pour les entreprises, car est signe de professionnalisme. Veillez toutefois à vous assurer que l’offre choisie propose cette option, car ce ne sont pas tous les types d’hébergement qui donnent cette possibilité. Et quitte à tout bien vérifier, renseignez-vous également sur le nombre de noms de domaine que vous pouvez créer. Cela est indispensable si vous pensez créer un réseau de sites au lieu d’un unique site.   

Estimer ses futurs besoins

Notez bien que certains hébergeurs web donnent la possibilité à ses clients de migrer d’une offre à l’autre. Renseignez-vous sur ce point pour pouvoir, le cas échéant, changer de formule lorsque le besoin se fait ressentir.

Dans tous les cas, il est toujours conseillé de débuter avec une offre basique pour réduire les dépenses. Vous pourrez ensuite migrer vers une offre plus performante lorsque vous voyez que votre trafic et vos ventes commencent à bien décoller.

S’informer sur la vitesse de connexion et la disponibilité des serveurs

Ces deux points sont garants de la performance de votre site. Assurez-vous que la vitesse de connexion proposée soit assez élevée pour que vos pages s’affichent rapidement. Quant à la disponibilité des serveurs, généralement de l’ordre de 99 % et 100 %, mieux vaut choisir les 100 %, car le 1 % de différence équivaut à trois jours de non-disponibilité du site sur une année ce qui représente une énorme perte en termes de vente.

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction