La radioprotection dans les installations nucléaires

0
2087

Aujourd’hui, la consommation de l’énergie nucléaire en France a atteint sa vitesse de croisière. En ce sens, les techniques de protection contre les produits radioactifs se sont largement développées ces dernières années. Il s’agit en effet d’un ensemble de mesures permettant d’assurer la protection de l’homme et de son environnement contre le rayonnement ionisant. Il faut dire que lors des travaux de maintenance ou au cours de leurs taches dans les installations nucléaires, les professionnels sont souvent exposés à une faible radioactivité résiduelle.

Quels sont les principes de la radioprotection ?

Dans les installations nucléaires, il existe 3 principes fondamentaux liés à la radioprotection, et ceci, quelle que soit la situation. D’abord, nous avons la justification qui consiste à ne pas utiliser les sources de rayonnements ionisants lorsqu’il existe d’autres alternatives. Par exemple, on ne peut pas faire de radiographie si l’on peut obtenir les mêmes résultats avec une échographie. On a ensuite l’optimisation qui renvoie à la recherche d’une exposition minimum aux produits radioactifs. On a là le principe du ALARA (As Low As Reasonably Achievable). On a par ailleurs le principe de la limitation qui consiste à ne pas dépasser un seuil d’exposition durant l’année selon les experts en conseil radioprotection. Ceci permet d’éviter l’apparition des effets stochastiques. Cependant, il revient à chaque pays de définir ce seuil de protection en fonction des recommandations de la commission internationale de protection.

Les techniques de radioprotection

Au niveau des installations nucléaires, les techniques de radioprotection reposent essentiellement sur le respect des dispositions et des mesures de contrôle prévues par la réglementation. Son objectif essentiel est de parvenir à maîtriser les doses individuelles des travailleurs selon les normes fixées. Cependant, il faut dire que les sources d’exposition concernant les travailleurs peuvent être de nature différente dans chaque domaine du nucléaire, notamment au niveau des réacteurs, des centres de recherche et de l’industrie du cycle du combustible.

Radioprotection et protection de l’environnement

Il faut dire aujourd’hui que la protection de l’environnement est un élément essentiel, surtout dans le domaine du nucléaire. Cependant, pour les professionnels en conseil radioprotection, cela nécessite une bonne connaissance des risques qui sont essentiellement dus aux rejets radioactifs liquides ou gazeux. Du coup, il est toujours nécessaire de réaliser des études d’impact avant de créer une installation nucléaire. Ceci permettra surtout d’identifier les sources d’exposition liées aux rejets gazeux, leur effet sur le public et l’environnement. Il faudra surtout effectuer une demande d’autorisation de rejet annuel

PARTAGER
Nantais dynamique, entrepreneur et fan de nouvelles technologie, j'aime la vie et voilà !

Laisser une réaction