Le maquillage semi-permanent : la solution pour avoir un visage durablement maquillé

0
697

Aujourd’hui, la  plupart  des Françaises se maquillent quotidiennement. Les yeux et les sourcils sont d’ailleurs les zones les plus travaillées lors des séances. En effet, après le sourire, le regard est considéré comme l’un des atouts de séduction les plus efficaces. Cependant, embellir cette partie du visage prend du temps. Afin de se libérer des gestes répétitifs du quotidien, beaucoup décident de recourir au maquillage permanent.

Le maquillage semi-permanent : une technique qui offre de nombreuses possibilités

Le maquillage semi-permanent n’est pas une technique nouvelle. En réalité, il a déjà plus d’une vingtaine d’années. Tout droit venue des États-Unis, la tendance s’est d’abord installée au Brésil avant d’atteindre la France. Mais au début, elle n’a pas plu au grand nombre, à cause de ses rendus artificiels. Au fil des années, les méthodes ont beaucoup évolué.

Aujourd’hui, les résultats paraissent plus naturels. De plus, les dermographes modernes permettent de sublimer différentes zones du visage, mais la correction des yeux compte pour 55% des motifs d’interventions. Les lèvres, l’injection des taches de rousseur et des grains de beauté se partagent le reste du pourcentage.

La dermopigmentation offre en effet plusieurs possibilités pour sublimer le regard. Elle permet de dessiner un trait d’eye-liner sur les paupières afin d’avoir un regard profond. Cette technique vient également au secours des sourcils trop fins ou clairsemés pour redonner une impression de densité. Enfin, on peut aussi recourir au maquillage semi-permanent pour corriger les yeux trop écartés.

Les différents atouts du maquillage semi-permanent

Aujourd’hui, les Françaises sont de plus en plus nombreuses à recourir au maquillage semi-permanent, pour redonner de l’intensité au regard ou pour mettre en valeur les autres zones du visage. Si la technique fait autant d’adeptes, c’est notamment grâce à ses bons nombres d’atouts.

Tout d’abord, elle favorise un réel gain de temps au quotidien. En effet, la dermopigmentation suit les mêmes principes que le tatouage. Elle consiste à insérer des pigments naturels dans la couche supérieure de l’épiderme, ce qui permet d’avoir un résultat durable. Les tracés ne s’effacent qu’après un ou cinq ans, selon la zone travaillée. Ainsi, hormis quelques retouches, il ne sera plus nécessaire de se maquiller quotidiennement.

Par ailleurs, ce type de make-up offre des rendus plus naturels comparés au maquillage traditionnel. Ceci, notamment grâce aux nombreuses méthodes révolutionnaires qui ont vu le jour, comme le microblading. Enfin, contrairement aux idées reçues, l’opération n’est pas douloureuse. De plus, celle-ci ne dure généralement que quelques minutes.

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction