Aibnb : une carte de crédit pour échapper au fisc

0
670

Le géant américain Airbnb propose désormais à ses clients évoluant sur sa plateforme un paiement direct à partir d’une carte de crédit qu’il est désormais possible de recharger. Pour cela, Airbnb entend utiliser la société Payonner installée à Gibraltar. Il s’agit d’un moyen de paiement par cartes qui devrait leur permettre d’échapper au fisc. Ce qui devrait sans doute faire parler au regard des récents débats sur l’évasion fiscale. Pour les utilisateurs de cette carte, les paiements devraient être gratuits, mais les frais de retraits vont s’élever à 3.1 dollars. Toutefois, ceci ne devrait pas décourager les utilisateurs qui s’annoncent nombreux.

Le fisc est doublé

Selon FranceInfo, cette carte de crédit devrait permettre de réaliser des transferts d’argent à l’étranger à des tarifs nettement plus avantageux que les virements bancaires internationaux. Ce qui représente une solution particulièrement prisée par les propriétaires désirant louer un appartement en France tout en habitant à l’étranger. Cependant, lorsque vous êtes un résident français, l’intérêt de cette carte sera considérable dans la mesure où elle vous permet d’échapper au Fisc. En effet, ce type de comptes ne sont pas encadrés par les accords sur l’échange d’informations bancaires que le Gibraltar avait pu signer avec la France.

Cependant, si l’on sait que les transactions sont gratuites, les retraits en dehors des États-Unis coutent 3.1 dollars. Ce qui loin de décourager les utilisateurs qui trouvent d’ailleurs que la plateforme Payoneer est très accessible. Pour l’inscription, un simple numéro de passeport suffit.

Plusieurs entreprises concernées

Aujourd’hui, la carte Payoneer est en train d’être adoptée par plusieurs entreprises dans le monde. Ce qui est une nette avancée pour les transactions, concernant souvent de petites sommes. Dans une déclaration transmise à la presse, la branche de gestion d’appartement Airbnb souligne le fait que la plateforme Payoneer n’est pas utilisée de manière exclusive par Airbnb, mais propose seulement un moyen de paiement avantageux.

La plateforme a aussi tenu à préciser que la plupart des paiements sont effectués directement sur des comptes bancaires. Elle a, par ailleurs, tenu à rappeler à ses clients qu’ils se devaient d’être en conformité avec la règlementation fiscale de leurs pays respectifs et décline toute responsabilité dans toute tentative de fraude.

Du côté des professionnels de l’hôtellerie, on a tenu à dénoncer une nouvelle dérive tout en appelant les pouvoirs publics à réagir. En effet, bien qu’étant légal, ce partenariat entre Payoneer et Airbnb peut représenter une niche pour la fraude fiscale.

PARTAGER
Simon
Nantais dynamique, entrepreneur et fan de nouvelles technologie, j'aime la vie et voilà !

Laisser une réaction