Comment bien choisir son assurance habitation

0
908

L’assurance habitation est une question épineuse qui se présente à chaque fois que vous déménagez ? Si oui, cet article vous dit l’essentiel à savoir pour déterminer comment bien choisir ce contrat d’assurance.

Ce qu’est le contrat d’assurance habitation

Vous vous demandez sans doute s’il est obligatoire de souscrire à une assurance habitation. La réponse est oui, si vous êtes locataire. Votre propriétaire a en effet le droit de vous exiger ce fameux papier d’assurance. En revanche si vous êtes propriétaire d’une maison, ce n’est pas tout à fait obligatoire. En fait, deux cas de figures se présentent : être propriétaire de maison individuelle ou être propriétaire en copropriété. C’est dans le deuxième cas de figure seulement (propriétaire en copropriété) que l’assurance habitation s’impose à vous.

Toutefois, bien que facultative hors copropriété, l’assurance habitation est toujours conseillée. Car dans un cas d’incendie par exemple, vous pourriez tout perdre si vous n’avez pas souscrit au près d’un assureur pour votre habitation. Mais ce n’est pas parce qu’il conseillé de disposer d’une assurance habitation dans tous les cas qu’il vous faut souscrire uniquement par principe. Nous vous conseillons de prendre le temps d’analyser tous les contours possibles avant de faire le choix d’une telle ou telle autre assurance habitation.

Un conseil précieux

Vous disposez d’un délai de trois mois en cas de déménagement pour informer votre assureur de votre changement d’adresse par voie postale. Ce n’est qu’un mois après la réception de votre courrier que le contrat est effectivement résilié. Il est donc conseillé d’envoyer à votre assureur votre courrier de résiliation de contrat, un mois avant votre déménagement. Vous éviterez ainsi d’avoir à payer deux assurances en doublon.

La question de surface à assurer

Vous vous demandez à présent quelle est la surface des pièces susceptibles d’être assurées. Sachez que selon les contrats d’assurance habitation, il faut 7 ou 9m2 de surface pour qu’une pièce soit intégrée dans le contrat. En revanche, la salle de bain, la cuisine, l’entrée, les toilettes ou la terrasse ne sont pas comptées au nombre des pièces à assurer. Sachez en outre que si vous disposez d’une pièce de plus de 30 ou 40m2, elle peut selon les contrats, être considérée comme 2 pièces et non une seule. Tenez également en compte que la hauteur du plafond doit être supérieure à 1,80m.

Quelle est la valeur des biens à assurer ?

La valeur des biens à assurer est également un autre casse-tête auquel les gens font face bien souvent. La tendance observée chez la majorité des assurés est un effort pour minimiser les biens ou l’oubli d’y inclure du linge de maison ou des vêtements. Pourtant, c’est l’inverse qui est conseillé. Il vaut mieux partir du principe de surévaluer légèrement vos biens à assurer. Vous payez de fait un peu plus cher votre assurance habitation, mais vous avez l’avantage de faire face sans crainte à d’éventuels sinistres.

Servez-vous d’un comparateur

Il n’est pas possible de vous donner dans l’absolu, un prix pour assurance habitation, car plusieurs facteurs rentrent en ligne de compte : nature des garanties, la surface, le niveau d’équipement et de protection, le nombre de pièces, etc… Nous vous conseillons de vous servir alors d’un comparateur d’assurance habitation. Il vous suffira de donner au comparateur, les critères de base dont il a besoin et le logiciel vous aideront à déterminer quel contrat vous convient le mieux. Prenez surtout le temps de comparer les prix.

PARTAGER
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction