Fabrication de pièces en plastique, choisir entre usinage et injection

0
956

Il existe plusieurs méthodes pour travailler le plastique afin d’obtenir la pièce que vous désirez. Deux procédés se partagent principalement le marché, l’usinage et l’injection plastique. Ces deux procédés ont chacun leurs atouts mais lequel devez-vous choisir pour vos commandes ?

Usinage et injection, la différence

L’usinage utilise des machines telles que la fraiseuse pour travailler le plastique. Le matériau utilisé est un bloc de plastique dur. Il s’agit en réalité d’une conception basée sur un enlèvement de matière. Usiner revient à tailler le plastique afin d’obtenir la forme désirée. A l’opposé, l’injection ne procède à aucune soustraction de matière. Elle travaille avec une machine appelée presse qui assure l’injection du plastique dans un moule. L’injection se déroule en plusieurs étapes. D’abord le plastique est fondu avant d’être injecté par pression dans un moule fermé, d’où d’ailleurs son appellation moulage par injection.

Les avantages respectifs des deux procédés

Autrefois, l’usinage se pratiquait de façon artisanale, avec toutes les étapes que cela implique, c’est-à-dire la manipulation des machines par des hommes, ce qui rendait souvent le travail laborieux. Dorénavant, l’usinage est assisté par ordinateur. Des logiciels CAO/PAO se chargent de toute l’opération, de la maquette en 3D jusqu’à la production des pièces en plastique. Le temps de travail est donc plus rapide. Mais le principal avantage avec l’usinage est la précision. En effet, en utilisant des machines de précision, l’usinage permet d’obtenir les détails les plus minutieux, qu’il s’agisse d’ornement décoratif ou de forme technique spécifique. Les pièces sont reproduites à chaque fois à l’identique dans leurs moindres détails.

De son côté, l’injection plastique offre la possibilité de produire une quantité élevée de pièces en plastique en très peu de temps. Une presse comme celle de la Société Plasturgie Cojema est capable de produire simultanément plusieurs pièces puisque qu’une presse peut contenir plusieurs moules. L’injection plastique est le procédé idéal pour la production en série et en grande quantité. Un autre avantage mérite également d’être souligné. L’injection utilise principalement du thermoplastique, un matériau qui peut être réutilisé à maintes reprises, permettant ainsi une production plus économique, voire écologique.

Les inconvénients de l’injection et de l’usinage

Même si le cycle de production a été raccourci, l’usinage reste un procédé long par rapport à l’injection lorsqu’il s’agit de produire une quantité importante de pièces en plastique. Sur ce point, l’injection par moulage est imbattable. Pour cette dernière, la création du moule est assez chère. Le rendement n’est donc atteint qu’à partir d’un certain seuil de quantité. Elle est à réserver à une production industrielle.

Le verdict

Il est difficile de dire lequel gagne la bataille puisque les deux procédés s’adressent finalement à des productions différentes, l’usinage à une production unitaire et l’injection à une production de masse. La qualité des machines utilisées permet d’obtenir des pièces en plastique sans défaut avec l’un ou l’autre procédé. Il arrive également que les deux procédés soient complémentaires, l’usinage pour la conception de prototype et l’injection pour le lancement de la production à grande échelle.

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction