Les évènements sportifs de cet été

0
801

La France espère s’enflammer pour les Bleues à domicile

À chaque année impaire, tous les fans de sport de la planète s’inquiètent soudainement : « Pas de Coupe de Monde masculine de football ni d’Euro, pas de Jeux Olympiques ! Alors que va-t-on regarder lors des chaudes après-midis de l’été devant notre home-cinéma ? » Et bien qu’ils se rassurent, la planète sportive ne s’arrête pas de tourner même si ces trois compétitions, les plus suivies à l’échelle internationale, ne sont pas au programme de 2019. D’autres belles épreuves nous attendent, et de beaux moments de sport sont espérés tout au long des mois qui arrivent, de Mai à Septembre.

La mort du roi ?

Il y a tout d’abord du grand classique, avec l’inévitable tournoi de Roland-Garros, le tournoi de Grand Chelem sur terre battue où Rafael Nadal va essayer de remporter une douzième couronne, comme un le douzième travail d’Hercule. Mais cette année, alors qu’il a été incapable d’atteindre la finale du moindre tournoi de préparation, éliminé à chaque fois en demi-finale des tournois de Monte-Carlo, Barcelone et Madrid par des joueurs de la Next Genles tennismen des nouvelles générations semblent enfin prêts à mettre un terme à l’hégémonie de l’Espagnol à Paris, bien que celui-ci reste le grand favori des spécialistes du tennis. Attention toutefois à Djokovic qui est de retour à son meilleur niveau, et en plus Federer sera de retour cette année après 3 ans d’absence. Le tournoi s’annonce donc alléchant et se disputera du 26 mai au 9 juin.

Le doublé ?

Mais l’évènement le plus attendu de l’été sera probablement la Coupe du Monde féminine, pour la première fois organisée en France, et alors que le foot féminin, sous l’impulsion du club de l’Olympique Lyonnais qui domine l’Europe depuis plusieurs années, est en train de grandement gagner en popularité dans l’Hexagone. Qui plus est, les joueuses de Corinne Diacre font figure d’une des équipes favorites et visent le titre pour permettre à la France d’avoir les deux couronnes mondiales en même temps, après les hommes en 2018. En cas de beau parcours des Françaises, l’emballement pourrait être grand du 7 juin au 7 juillet.

La fin de l’ennui ?

Un autre grand classique, attendu par de nombreux fans malgré une pléthore d’éditions décevantes, sera bien sûr le Tour de France, qui aura lieu cette année du 6 au 28 Juillet. Pour fêter les Cent Ans de l’existence du Maillot Jaune, les organisateurs ont tracé un parcours riche en grandes étapes de montagne, pour essayer de proposer du spectacle et du suspense. Mais avec une équipe Sky riche de trois monstres, Froome, Bardet et Bernal, et alors que tous ses potentiels concurrents se sont engagés sur le Giro, à l’exception de Romain Bardet, où ils laisseront forcément des forces, il y a malheureusement encore à craindre que la Grande Boucle nous offre un scénario écrit d’avance et sans panache. Les victoires d’étape et le classement général offriront probablement les seules excitations pour les Français.


Bardet pourra-t-il devancer Froome ?

Le début d’une belle histoire ?

2019 est en vérité une année de Coupe du Monde puisque le basket masculin organisera aussi sa compétition cette année, du 31 Août au 15 Septembre, en Chine. Auparavant, la Coupe du Monde de basket se déroulait la même année que celle du foot, et c’est la première fois que celle-ci se déroulera une année impaire, pour lui donner plus de visibilité. Pour les Bleus, avec les départs à la retraite de Parker et Batum, l’objectif sera d’abord de rebâtir un effectif, alors que les deux dernières performances, aux JO et à l’Euro, ont été décevantes. Bien sûr, les Etats-Unis devraient remporter la compétition, mais cela ne veut pas dire que celle-ci sera sans intérêt.

Le rebond ?

Enfin, une dernière Coupe du Monde aura encore lieu cette année, et là-aussi les Bleus arriveront sur la pointe des pieds, dans l’espoir de faire oublier une suite de résultats catastrophiques depuis plusieurs années. Il s’agit de la Coupe du Monde de rugby qui aura lieu du 20 Septembre au 2 Novembre, au Japon. Mais alors que le groupe bleu était pétri de talent mais sans idées directrices, les récentes révolutions au sein de la maison du rugby français peuvent laisser espérer une bonne surprise face aux autres nations-phares du ballon ovale. Une demi-finale serait déjà une belle réussite, tout comme pour les basketteurs mais pas pour les footballeuses qui n’auront d’objectif que la victoire finale. Bref, l’été sera, en fin de compte, passionnant sportivement.

PARTAGER
Cloud, Big data, nouvelles technologies sont au programme. Je veille sur les sujets tendances de l'informatique et des réseaux.

Laisser une réaction