Les informations essentielles sur le ramonage d’une cheminée

0
118

Lorsqu’on dispose d’une cheminée, il faudra envisager un entretien régulier, c’est à dire le ramonage. C’est un type de travaux d’entretien indispensable pour éviter divers problèmes liés à la sécurité et la santé en général des occupants d’une maison. Aujourd’hui, quelques obligations ont été imposées par la loi en termes de ramonages. Découvrez les détails dans les quelques lignes suivantes.

À quel moment et pourquoi procéder au ramonage d’une cheminée ?

En règle générale, le ramonage est une obligation légale. Il a été imposé par le Règlement Sanitaire Départemental Type ou le RSDT. Il doit notamment être effectué deux fois par an, dont une opération obligatoire durant la période de chauffe. Mais il n’y a généralement pas de périodes précises pour le réaliser. Dans tous les cas, il est vivement conseillé de l’envisager le plus tôt possible,  ou encore à la fin du printemps.

Les avantages à réaliser le ramonage d’une cheminée sont multiples. Déjà, une cheminée mal entretenue peut provoquer des risques d’incendie. Il est donc indispensable d’entreprendre cette opération régulièrement. Encore, le ramonage est la solution contre la pollution tout en diminuant les émanations toxiques comme l’intoxication au monoxyde de carbone. Il favorise également l’économie d’énergie, car il évite les dépôts de goudron, de cendre et de suie responsable de la surconsommation de combustible.

Engager un ramoneur pour un travail suivant les normes

Normalement, il est possible de réaliser soi-même le ramonage en respectant les normes imposées dans sa localité. Cependant, cette décision pourrait compromettre l’action de son assureur en cas d’accident. C’est pour cela qu’il est important de faire appel à un ramoneur certifié comme ce spécialiste en ramonage de cheminée en Hauts de Seine pour bénéficier de travaux bien faits et aussi pour obtenir un certificat de ramonage régulier que l’assureur demandera en cas d’éventuel sinistre. Généralement, expert dans le domaine, il connaît les normes s’appliquant à ce type de projet, notamment la période idéale pour réaliser l’opération. Il informera également sur l’obligation de réaliser le ramonage deux fois par an au minimum, notamment durant la période de chauffe et après l’hiver. En plus d’avoir les meilleures techniques de ramonage, il saura également utiliser les outillages nécessaires pour le bon déroulement des travaux.

Concernant le certificat de ramonage, il est important de savoir que certaines municipalités l’exigent chaque année pour un suivi des entretiens des conduits selon les normes. Autrement, le propriétaire pourra être sanctionné avec le paiement d’une amende. Il vaut mieux compter sur les compétences et les expériences d’un ramoneur pour réaliser le ramonage suivant les règles de l’art. Tout en se prémunissant d’éventuels risques, il permettra de profiter d’une qualité de travail irréprochable.

Les techniques de ramonage à connaître

Généralement, il est possible de bénéficier de l’un des deux types de ramonage existants tels que le ramonage manuel ou le ramonage chimique. Pour ce dernier, il n’y a pas besoin d’engager un spécialiste. Il s’agit notamment de brûler des bûches appelées bûches ramoneuses. Celles-ci contiennent notamment des produits chimiques capables de nettoyer le conduit tout en se consumant.

Bien qu’il soit facile à réaliser et rapide, il ne présente pas les mêmes avantages qu’un ramonage manuel. Ce dernier, réalisé par un ramoneur certifié et expérimenté, consiste à passer dans le conduit un hérisson ou cette tige en métal dotée d’une brosse ronde. Elle saura enlever le goudron, la suie ou encore tous les dépôts qu’il faudra ôter.

PARTAGER
Avatar
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction