Mali / Affaire Togola : un système de corruption pro-IBK mis à jour ?

0
706

Jusqu’où peut aller l’affaire Togola ? Comme l’a révélé l’hebdomadaire Jeune Afrique, les autorités de Bamako sont extrêmement fébriles depuis que Bakary Togola, président de la Chambre d’Agriculture et proche du président Ibrahim Boubacar Keïta, a été placé en détention pour une rocambolesque affaire de détournements de fonds. Des fonds que l’intéressé assure avoir utilisé pour faire réélire IBK.

L’affaire Togola secoue le Mali

C’est un scandale qui déstabilise encore un peu plus le régime IBK. Au départ, une simple enquête pour détournement de fonds visant Bakary Togola, afin de déterminer les raisons d’un trou de plus de dix milliards de francs CFA dans la comptabilité de la Chambre d’agriculture. Une enquête qui a pris une étonnante tournure politique dès les premières auditions du prévenu.

Devant les juges, Bakary Togola n’a pas cherché à nier ou à minimiser son rôle dans le détournement de fonds. Il l’a même pleinement assumé, assurant avoir utilisé les 10 milliards de francs pour corrompre les agriculteurs de sa circonscription et acheter leurs voix en vue de la réélection d’IBK à la présidence du Mali en juillet 2018.

IBK dans la tourmente ?

Des aveux qui ont surpris et déstabilisé la majorité présidentielle, tant la candeur des révélations faites par Bakary Togola ressemblent à une mise en garde voilée à l’égard du chef de l’état : soit les proches d’IBK l’aident à se sortir de ce mauvais pas, soit il n’hésitera pas à faire de nouvelles révélations sur un éventuel système de corruption ayant permis la réélection du président malien.

Un scandale qui pose d’autant plus problème au camp IBK qu’il vient conforter les accusations proférées par l’opposition au lendemain du scrutin. Une opposition qui avait dénoncé de manière unanime une élection irrégulière et des résultats qui ne correspondaient pas aux réalités du terrain. La presse locale fait donc depuis plus de deux semaines ses choux-gras sur les rebondissements d’une affaire au potentiel dévastateur.

Mais cette affaire a également une dimension sociale forte car Bakary Togola est une figure respectée et appréciée du monde rural et agricole malien, et notamment du secteur du coton, dont il est l’homme fort depuis de nombreuses années. Sa mise en détention passe très mal auprès des agriculteurs qui reprochent à la justice malienne le traitement de ce dossier délicat.

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction