Renégocier son assurance prêt immobilier : ce qu’il faut savoir

0
247

La particularité d’une assurance crédit immobilier, c’est qu’elle peut représenter plus de 30% du prêt immobilier, dans son ensemble. Dès lors, pour réaliser des économies substantielles sur votre prêt immobilier, il est important de bien regarder le coût de son assurance crédit immobilier.

Les clients divisent, en moyenne, par deux leurs cotisations d’assurance grâce au changement d’assurance emprunteur. Dès lors, que vous soyez sur le point de souscrire à une assurance ou que vous souhaitiez en changer, vous avez deux options : négocier l’assurance-groupe ou changer de banque en mettant en place une délégation d’assurance.

Renégocier votre contrat d’assurance avec votre banque

Pour entamer une renégociation assurance crédit immobilier avec votre banque, il est important de suivre quelques étapes. D’abord, il faut trouver un nouveau contrat d’assurance tout en s’assurant qu’il est moins élevé. En effet, les banques ne sont tenues d’accepter une délégation d’assurance que lorsque celle-ci propose des garanties moindres ou équivalentes aux contrats qu’elles proposent.

Ensuite, il faudra faire valider votre nouveau contrat par votre banque afin que l’organisme prêteur puisse bénéficier des mêmes garanties. Pour cela, n’hésitez pas à vous faire aider par un courtier.

Enfin, une fois que la banque accepte le nouveau compromis, il ne restera plus qu’à adhérer au nouveau contrat puis résilier l’ancien. Vous obtiendrez alors un contrat d’assurance moins élevé et surtout plus souple.

Renégocier avec une nouvelle banque

Dans le cas d’une renégociation d’assurance avec une nouvelle banque, il s’agit d’un nouveau défi auquel il faudra faire face. En effet, le rachat de crédit immobilier correspond à une toute nouvelle offre de prêt vous permettant d’utiliser facilement la loi Lagarde. Il faudra alors envisager une nouvelle assurance emprunteur afin de la proposer à votre banque. Toutefois, il faudra vous y prendre le plus tôt possible afin d’éviter les déconvenues. Faites surtout appel à un professionnel vous aider dans vos démarches.

Combien cela coûte ?

Depuis la loi Hamon, les banques n’ont plus le droit de facturer les frais d’avenant et d’études de dossier concernant une délégation d’assurance. Vous n’allez pas alors obtenir un coût concernant la validation de votre assurance auprès de la banque. Toutefois, il existe toujours des frais d’adhésion pour quelques assureurs. Cependant, ceci est assez rare. Par ailleurs, en ce qui concerne les frais de tests médicaux, ils sont largement pris en charge par les compagnies d’assurance. On peut dire alors que, dans la plupart des cas, une renégociation d’assurance ne va rien vous coûter.

PARTAGER
Simon
Nantais dynamique, entrepreneur et fan de nouvelles technologie, j'aime la vie et voilà !

Laisser une réaction