Retour sur les élections italiennes de février 2013

0
1303

La semaine dernière ont eu lieu les élections législatives italiennes, dont les résultats font l’objet d’inquiétudes et de controverse. Tout réside dans une constatation évidente : les italiens sont partagés entre la droite et la gauche, et il n’existe aujourd’hui aucune majorité très claire au Sénat.
La coalition de Pier Luigi Bersani a remporté 123 sièges au Sénat, contre 117 pour la coalition de droite. Un événement sans précédent.

On remarque aussi une montée en puissance de Beppe Grillo qui a obtenu avec son parti M5S, le Mouvement cinq étoiles, 54 sièges pour 23,79% des voix, ce qui pourrait coïncider avec une volonté de la population de réveiller Bersani, qui devrait selon certains, mettre en place certaines réformes.

elections-italiennes

Rappelons que ce comique italien a pu, à tort ou à raison, être qualifié de fasciste, en dépit du fait que ses idées auraient tendance à mettre en place un peuple souverain, à même de profiter d’une démocratie plus directe. L’abolition des élites est dans son collimateur. Les avis sont très controversés.

Cependant, au sein d’une Italie qui ne présente pas de majorité particulière politiquement parlant, le risque est que celle-ci ne puisse pas être gouvernée, puisque les idées ne feront pas l’objet d’une quelconque unanimité. Ces votes pourraient donc induire un certain désordre dans la vie politique italienne.

Difficile d’établir un scénario pour l’organisation à venir de cet Etat aujourd’hui en récession. Ces résultats ont également eu des répercussions sur la bourse qui a chuté le jour des résultats de – 0,1%.

PARTAGER
Webmaster et éditeur de sites Web. Je partage ma veille sur l'actualité sur Axonpost

Laisser une réaction