Fischer Ski

0
784

Depuis leur fondation en 1924, les skis Fischer sont reconnus pour leur innovation et leur utilisation des dernières technologies. L’entreprise autrichienne est fière du développement, de la production, de la commercialisation et de la distribution de matériel de ski de première classe. En tant que fournisseur unique de matériel de ski alpin et nordique, Fischer n’offre que des produits de la plus haute qualité et possède près d’un siècle d’histoire pour le prouver.

L’entreprise a vu le jour en 1924 sous la direction des commerçants expérimentés Josef Fischer en Autriche.

 L’entreprise n’a pas commencé à produire des skis, mais plutôt des toboggans et des wagons. Un an plus tard, en 1925, la production de ski débuta avec une seule paire ; en 1928, l’entreprise en avait fabriqué 2 000 paires.

L’augmentation rapide de la production de ski s’est poursuivie dans les années à venir.

De 1932 à 1933, 10 000 paires ont été produites. L’augmentation de la demande a rapidement nécessité la construction d’un site de production plus grand, qui a vu le jour en 1936 avec la construction d’une usine plus grande, dotée d’un parc de machines haut de gamme flambant neuf.

C’est loin d’être la seule fois qu’ils auraient besoin de mettre à jour ses fouilles.

En 1951 et 1957, l’entreprise a agrandi ou agrandi ses installations de production. En 1959, ils ont produit leur 1 millionième ski, ce qui témoigne de leur croissance rapide au cours des dernières décennies.

Après la mort de Josef en 1959, son fils, Josef Fischer Junior, lui succède à la tête de l’entreprise.

Josef Jr. ouvre une nouvelle voie pour l’entreprise avec de nouvelles idées et innovations dans la production, le marketing, les relations publiques et l’exportation du ski, ce qui lui permet de devenir la plus grande et la plus innovante fabrique de skis au monde.

En 1971, 50.000 mètres carrés de terrain ont été construits, avec des investissements s’élevant à environ 175,5 millions de schillings en une décennie. Dans la nouvelle usine, le volume de production de pointe de près d’un million de paires de skis par an a pu être fabriqué sans difficulté, faisant finalement de la marque le plus grand fabricant de skis au monde au début des années 70.

C’est aussi en 1970 que les premiers skis de fond de l’entreprise sont mis en production, empiétant sur un territoire presque entièrement dominé par les entreprises scandinaves. Au fil du temps, la marque est devenue de plus en plus étendue dans son offre de produits. Une botte de ski de fond a été présentée pour la première fois en 1994, suivie par des fixations et des bottes alpines dans le nouveau millénaire. La seule lacune restante a été comblée en 2004, avec une reliure à travers le pays. Depuis lors, Fischer s’est forgé une réputation de fournisseur complet de quincaillerie alpine et nordique dans le monde entier.

Fischer a fêté son 90e anniversaire en 2014 en tant que dernier grand fabricant de skis autrichien, qui est toujours une entreprise familiale à 100%. Ils ont parcouru un long chemin au cours de ces 90 années ; aujourd’hui, ils sont une entreprise moderne, fabriquant des produits innovants et de haute technologie pour tous les types et niveaux de skieurs.

Succès concurrentiel

Il n’a pas été facile de s’introduire sur la scène des courses alpines, mais au fil des années, ils sont devenus de plus en plus populaires auprès des coureurs de classe mondiale. Les premiers à embrasser leurs skis en compétition étaient en fait l’équipe nationale allemande et non l’Autriche, pays natal de Fischer, mais c’est l’Autrichien Egon Zimmerman qui a marqué la première percée définitive de la marque en remportant leur première médaille dans un championnat du monde de descente en 1962.

L’ascension en tant que marque de course a culminé aux Jeux Olympiques d’Innsbruck en 1964.

Le 30 janvier 1964, Egon Zimmermann remporte la médaille d’or dans la prestigieuse course de descente devant quelque 50 000 spectateurs captivés. Pour Zimmermann, ce fut le point culminant de sa carrière et pour Fischer, leur première médaille d’or olympique.

Les succès des courses ont eu un effet considérable sur les ventes de la marque. Au cours de la saison 1964-1965, plus de 250 000 paires de skis ont été vendues. Cette percée est due au ski métallique « Alu Steel », qui a représenté 40% des ventes totales de la saison. En Allemagne de l’Ouest, les ventes de ski ont augmenté de 45% en 1965 par rapport à 1964, et même jusqu’au Japon, les livraisons sont passées de 330 à 2 000 paires de skis.

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction