Comment faciliter le quotidien des seniors ?

0
120

Les personnes âgées ont plus de difficultés à accomplir les gestes du quotidien. Cela a un impact sur leur hygiène de vie, leurs déplacements, leur façon de communiquer, et il est important d’adapter leurs demeures afin de garantir au mieux leur autonomie.

Déterminer leurs besoins spécifiques

Avant de procéder aux divers aménagements, qui impliquent dans certains cas un investissement financier important, il est important de bien évaluer les besoins de chacun des occupants. Selon la motricité du senior et ses éventuelles pathologies, il n’aura en effet pas les mêmes besoins d’aménagement.

Il faut donc déterminer tous les gestes du quotidien qui posent problème ou risquent de poser problème (selon l’avancement d’une maladie, par exemple) et sur lesquels le senior est en perte d’autonomie. Une partie de ces problèmes peuvent être réglés avec des aides techniques, telles qu’un déambulateur, l’installation d’un monte-escalier, une planche de transfert, des couverts ergonomiques, une pince de préhension, etc. Certaines de ces solutions demandent un investissement conséquent, et il est par exemple important de bien se renseigner sur le prix d’un monte-escalier et de le prendre en considération dans la décision d’aménagement du domicile.

Aménager une demeure pour un ou plusieurs seniors

L’aménagement d’un domicile pour les seniors a trois objectifs principaux : assurer la sécurité du senior, améliorer son bien-être et faciliter son quotidien. Des équipements adaptés pourront par exemple grandement réduire les risques de chute, ce qui limite également l’anxiété du senior et lui permet de vivre plus sereinement, sans qu’il n’ait à restreindre ses activités de peur de se blesser.

Les aménagements possibles sont nombreux et de nature différente. Certains peuvent être faits par la famille, d’autres nécessiteront l’intervention d’un professionnel. Il peut s’agir :

  • D’adapter l’éclairage des lieux afin de faciliter la circulation et le repérage de nuit, sans pour autant que la luminosité soit trop intense et ne déstabilise l’occupant
  • De réagencer les meubles afin de retirer les obstacles et les éléments dangereux sur les trajets les plus fréquents
  • De poser des revêtements antidérapants sur les sols (cuisine, salle de bain)
  • De rajouter des rampes et des barres d’appui et de maintien sur les zones de circulation fréquente
  • D’installer des équipements électriques pour faciliter les déplacements, tels qu’un monte-escalier
  • D’installer un téléphone facilement accessible en cas d’urgence
  • D’aménager une douche à l’italienne dans la salle de bain, afin d’éviter d’avoir à enjamber un rebord
  • De retirer les tapis
  • De fixer les câbles électriques afin d’éviter de trébucher dessus
  • Etc.

Apporter une aide extérieure

Si ces aménagements ne suffisent pas à rendre une autonomie complète, ou tout du moins suffisante, il est possible d’avoir recours à une ou plusieurs aides extérieures. Il peut s’agir d’un intervenant ponctuel pour s’occuper du ménage de la demeure, ou d’un intervenant régulier pour préparer les repas ou assurer la toilette, par exemple. Garder les lieux propres et ordonnés est important pour assurer la sécurité et le bien-être des occupants. Vous pouvez également engager une aide à domicile si le senior nécessite des soins particuliers au quotidien, qu’il ne peut assurer lui-même.

PARTAGER
Avatar
Cloud, Big data, nouvelles technologies sont au programme. Je veille sur les sujets tendances de l'informatique et des réseaux.

Laisser une réaction