Aperçu des différentes techniques de nettoyage de façade

0
166

Avec le temps qui passe, la façade de la maison noircit. Outre la fumée d’échappement, la formation de mousses, de lichens et d’autres champignons à sa surface participe à son encrassement. Toutefois, des murs extérieurs sales laisseront penser que l’habitat manque d’entretien dans son ensemble. Pour y remédier, il est indispensable de les nettoyer. En effet, on classe les techniques de nettoyage de façade en 3 grandes catégories, à savoir le nettoyage par voie humide, le nettoyage à sec et le nettoyage par projection de matière. Ces catégories se déclinent à leurs tours en plusieurs sous-catégories. Nous en parlons dans cet article.

Le nettoyage de façade par voie humide

Avant toutes choses, il importe de remarquer que la méthode de nettoyage à adopter sera fonction de la nature et de l’état de la façade. Pour éviter de l’endommager, il est donc plus prudent de confier cette tâche à ce façadier professionnel à Marseille. En général, la technique de nettoyage par voie humide englobe :

Le nettoyage à haute pression

C’est la méthode la plus courante. Elle consiste à projeter de l’eau sur la façade au moyen d’un nettoyeur haute pression. Les différentes salissures partiront facilement, et ce, sans utiliser un produit chimique. Néanmoins, sachez que cette technique ne peut être mise en œuvre que sur une façade en bon état.

L’hydro gommage de façade

Le principe reste le même, car il implique la projection d’eau sur la façade. Toutefois, le liquide sera accompagné de poudre sous forme de granulats. Les spécialistes en travaux de ravalement y ont surtout recours pour décaper les murs, pour retirer la rouille ou les graffitis. Cette technique est réputée pour sa douceur.

Le nettoyage chimique

Selon les cas, il nécessite l’utilisation d’un  nettoyeur à haute pression ou non. Dans tous les cas, un produit chimique sera pulvérisé sur le support pour faciliter le détachement des saletés résistantes. Néanmoins, nous vous encourageons à privilégier les techniques biologiques.

La nébulisation de façade

Elle consiste à faire ruisseler de l’eau sur la façade à intervalle régulier pour éliminer les traces de pollution. Elle n’implique aucune projection de matière. Toutefois, cette technique est souvent accompagnée d’un nettoyage à haute pression. Notez que la nébulisation ne doit pas être mise en œuvre sur des murs souffrant d’un problème d’humidité.

Les techniques de nettoyage à sec de la façade

On distingue principalement deux techniques de nettoyage à sec.

Le ponçage

Sa réalisation exige l’utilisation d’une ponceuse électrique. Elle présente cependant quelques inconvénients. D’une part, cette technique est très salissante en raison de la quantité non négligeable de poussière qui en résulte. D’autre part, le matériel utilisé produit un bruit assourdissant. Enfin, le ponçage est une technique assez agressive. Elle est surtout destinée au décapage d’une surface dure telle qu’un mur en béton ou en pierre.

Le peeling

Les façadiers y ont recours pour le nettoyage des façades des bâtiments et monuments historiques. Quant à sa réalisation, elle requiert l’application d’un enduit à base de produit chimique sur support. Après un temps de pose, il sera retiré mécaniquement. En raison de sa complexité et de son coût relativement onéreux, le peeling n’est mis en œuvre que dans des cas très particuliers.

Les techniques de nettoyage par projection de matière

 Ces techniques impliquent l’utilisation d’une machine à projeter. Dans cette catégorie, on peut citer :

Le gommage

Grâce au matériel susmentionné, une matière poudreuse sera projetée sur la façade. La nature de cette poudre peut varier selon les cas. Pour les surfaces dures, les spécialistes en travaux de ravalement de façade optent pour la poudre d’alumine et des billes de verre. Quant aux supports plus fragiles, ils ont recours à une poudre de calcite. Le gommage permet de nettoyer les traces de pollutions sur les murs en bétons, en bois ou en brique. Évidemment, il n’implique pas l’utilisation d’eau.

Le sablage

Comme son nom l’indique, il consiste en la projection  de sable ou de poudre abrasive sur la façade. En l’occurrence, les particules projetées sont plus grosses que celles utilisées dans le cadre du gommage. Le sablage est surtout destiné pour le nettoyage des façades très encrassées. Considérée comme très agressive,  cette méthode est exclusivement réservée aux surfaces dures telles que la pierre, le béton et les briques. En outre, il est conseillé de recourir aux procédés plus respectueux de la façade.

PARTAGER
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction