Comment choisir son chauffe-eau ?

0
215

Le chauffe-eau est l’un des équipements qui assurent le confort des occupants d’une maison. Comme il s’agit également d’un élément qui va consommer de l’énergie donc, qui va engendrer des dépenses, il faut bien le choisir. Et pourtant, ce n’est pas forcément chose facile malgré la multitude de modèles disponibles sur le marché. Il est alors nécessaire de prendre en considération plusieurs paramètres pour affiner et optimiser le choix. Pour les déterminer, il vaut mieux se poser quelques questions : quels sont les besoins en eau chaude du foyer ? Quelle énergie utiliser pour l’ECS et quelles sont les possibilités dont on dispose ? C’est en répondant à ces questions que l’on puisse déterminer le modèle à prendre.

Les modèles à choisir

Sur le marché, le modèle le plus classique est le chauffe eau électrique. Il est également possible de prendre un chauffe-eau solaire ou thermodynamique. Chacun de ces modèles a ses propres caractéristiques, ses propres avantages et ses petits inconvénients. Il est donc nécessaire de bien s’informer avant de prendre une décision.

Chauffe-eau électrique

Il s’agit d’un modèle dit cumulus ou bien le chauffe-eau électrique à accumulation. Son installation est facile et il représente la solution la plus simple parmi les choix. Ce type de chauffe-eau a aussi l’avantage d’être économique à l’achat. Il est pourvu d’une résistance électrique qui assure le chauffage de l’eau dans la cuve. Il peut s’adapter à n’importe quel mode de consommation de tous les foyers. De plus, il est possible de trouver divers modèles des plus simples aux plus modernes et high-tech sur le marché.

Chauffe-eau solaire

L’achat d’un chauffe-eau solaire entre dans une démarche éconologique. En effet, ce type d’équipement permet de réaliser entre 50 à 70 % d’économies sur la facture d’ECS. L’installation est cependant un peu complexe. L’équipement nécessite des panneaux solaires posés sur le toit pour fonctionner. Ces derniers disposent de fluides caloporteurs qui saisissent les calories puis les transfèrent via un échangeur dont un serpentin, au ballon d’eau chaude. Il est évident que la mise en place de l’ensemble de ce système nécessite un espace vaste et une toiture pouvant recevoir les panneaux. Le budget pourrait donc être conséquent mais sur le long terme, les économies sont bien réelles.

Chauffe-eau thermodynamique

Cette solution est probablement la plus moderne de toutes. Elle est également la plus simple pour réduire les dépenses en ECS. De plus, elle ne nécessite aucune installation de capteurs sur la toiture. Le système est constitué d’un ensemble associant ballon d’eau chaude et pompe à chaleur (PAC). Ce dernier élément capte les capte les calories contenues dans l’air ambiant. Cela peut être l’air intérieur ou bien l’air extérieur.

Ballon à échangeur optimisé

Il s’agit d’un équipement qui peut être couplé avec la chaudière. Des infos à son propos sont disponibles sur https://france-chauffage.fr/chauffe-eau/.  Il est aussi pratique quelle que soit la saison. En été, le ballon grâce à sa résistance électrique intégrée (modèle mixte) climatise l’air. En hiver, il permet à la chaudière de chauffer l’eau chaude sanitaire via la circulation d’un fluide caloporteur à l’intérieur de l’échangeur.

PARTAGER
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction