Conception d’une cuisine aménagée : Ce que vous devez savoir avant d’acheter

0
751

L’acquisition et l’aménagement d’une cuisine représentent un investissement assez conséquent, mais impliquent également l’observation de certaines règles. Il est important d’étudier les diverses possibilités qui s’offrent à vous tout en prenant le soin de respecter le « triangle d’activités ». Bien évidemment, le budget constitue un élément important puisqu’il déterminera la qualité de vos matériaux. Voici quelques informations pour vous guider dans l’achat de votre cuisine.

Le triangle d’activité

Le triangle d’activité est une règle d’or à respecter dans la conception d’une cuisine aménagée. Il rassemble les trois points essentiels au sein de cet espace que sont :

  • la cuisson avec la plaque et le four
  • la conservation avec le congélateur, le réfrigérateur ou encore les placards à denrées
  • la partie lavage pour le lave-vaisselle et l’évier.

L’application du triangle d’activité au sein d’une cuisine favorise une meilleure circulation et une optimisation des déplacements. Puisqu’il s’agit d’une zone où on se déplace assez souvent entre les trois postes, la distance entre ces derniers doit être proportionnelle, mais également assez courte pour faciliter la tâche. En outre, certains agencements doivent être réfléchis. Le mieux est de disposer le lave-vaisselle tout près de l’évier (retrouvez une sélection d’évier de qualité de toutes sortes de forme pour une intégration sur mesure dans votre cuisine). Cette disposition est beaucoup plus pratique, mais également plus appropriée pour les raccordements d’eau et d’évacuation.

Par contre, il faudra éviter de mettre le four à proximité du réfrigérateur, un emplacement en dessous de la plaque de cuisson est tout à fait adapté pour cet appareil. En effet, la plaque de cuisson doit être en hauteur non seulement pour que vous puissiez vous servir sans difficulté, mais aussi parce que l’air doit pouvoir circuler en dessous. C’est pour cela qu’il est même indispensable de condamner le tiroir en dessous, ce qui en fait un endroit idéal pour le four. De plus, cela permet de ne pas gaspiller de l’espace.

D’un autre côté, il faut veiller à ce que la disposition de l’ilot central n’affecte pas la circulation au sein de la cuisine. En fonction des dimensions dont vous disposez, l’idéal serait de prévoir pour le plan de travail un espace entièrement libre sur 60 cm linéaires au minimum. Ainsi on peut y travailler dans les meilleures conditions. Dans le cas où l’espace disponible ne le permettrait pas, il existe certaines alternatives pour obtenir un plan de travail tout de même acceptable. Il s’agit entre autres des planches rétractables qui peuvent se révéler assez pratiques. Dans le même ordre d’idée, il est recommandé de laisser au minimum 40 cm d’espace libre de part et d’autre de la plaque de cuisson. Ainsi, les queues de casseroles et de poêle ne poseront pas problème lorsqu’ils seront utilisés.

Retrouvez plusieurs exemples concrets de configuration possible selon votre cuisine dans cet article.

Par ailleurs, comme le dirait un professionnel, le sale et le propre ne peuvent en aucun cas se trouver à proximité l’un de l’autre. Cela risque de provoquer des contaminations, ce qui pourrait engendrer des problèmes qu’on aurait pu éviter. De ce fait, la zone prévue pour cuisiner vos repas doit être aussi loin que possible de celle où vous vous débarrassez de vos déchets. Dans le meilleur des cas, il faudra aussi vous munir d’une hotte de cuisine. Très pratique au sein de cette pièce, elle permet de faire disparaître les odeurs et les fumées chargées de graisse. Si on la trouve en vente en deux dimensions prinicipalement, 60 cm de largeur pour l’un et 90 cm pour l’autre, il en existe plusieurs sortes, capables de s’intégrer à n’importe quelle configuration : des hottes pour les îlots centraux, des hottes intégrées directement dans le plan de travail, des hottes verticales ou mêmes des hottes à installer au plafond afin de la faire presque totalement disparaitre. Sa mise en place s’effectue à 65 cm à peu près en haut de la plaque de cuisson.

Évitez l’encombrement

Pour un aménagement de cuisine réussi, il est important de faire attention à l’encombrement. Si un meuble doit être installé dans l’angle contre un mur, qu’il soit bas ou haut, pensez à le disposer convenablement pour pouvoir ouvrir sa porte sans difficulté. Si le choix doit se porter sur un meuble bas, il est conseillé de privilégier les modèles à tiroirs dont l’ouverture pourra s’effectuer avec beaucoup de facilité. Aussi, si un évier doit être mis en place en dessous d’une fenêtre, le choix de votre robinet doit être fait en fonction de cette situation. Il ne faudra pas que ce dernier vous empêche d’ouvrir les vantaux.

Optez pour les meubles bas à tiroirs

Le choix des meubles dans une cuisine doit être fait de manière réfléchie. La plupart des professionnels vous recommanderont de vous diriger vers les meubles bas à tiroirs pour leur praticité. Avec ceux-ci, il ne sera pas nécessaire de se positionner sur les genoux pour récupérer un objet qui serait rangé au fond du meuble. Il suffit de tirer le tiroir et le tour est joué. Par ailleurs, il existe des modèles avec des tiroirs munis de pédales pour actionner l’ouverture du pied. Ces derniers sont encore plus utiles lorsque ces meubles sont utilisés comme des poubelles. On retrouve même sur le marché des bacs de tri parfaitement adaptés pour les tiroirs. On peut aisément s’en servir pour la collecte des déchets, des plastiques ou encore des verres.

PARTAGER
Webmaster et éditeur de sites Web. Je partage ma veille sur l'actualité sur Axonpost

Laisser une réaction