Guide pour réaliser ses travaux de maçonnerie soi-même

0
396

Effectuer des travaux de maçonnerie, c’est toute une histoire. Cela requiert un minimum de compétences, du temps, et beaucoup de persévérance. Tout au long des travaux, vous allez sûrement vous salir, être fatigué, et ne pas savoir comment réaliser certaines tâches. Ne vous inquiétez pas, cela est tout à fait normal. Toutefois, si vous êtes bien préparés, vous verrez que la maçonnerie sera pour vous une partie de plaisir . Ainsi, même si vous êtes un simple amateur en bricolage, vous pourrez réussir haut la main ces travaux de maçonnerie en suivant correctement les instructions énoncées ci-après.

Avoir un bon sens de l’organisation

Quand on parle de travaux de maçonnerie, on pense tout de suite à des ouvrages compliqués et très fatigants. Pourtant, il est tout à fait possible de les réaliser soi-même. Le secret pour la réussite de tels travaux, c’est une bonne organisation du chantier. Ainsi, avant d’entreprendre quelconques travaux de maçonnerie, il faudra, dans un premier temps, tout planifier dans les détails près, à commencer par la répartition des tâches à accomplir.

Commencez par prévoir l’ampleur des travaux ainsi que chaque étape de leur réalisation. Vous pourrez, par la suite, engager la main-d’œuvre qui vous semblera nécessaire. En effet, une des règles en maçonnerie, c’est de ne jamais travailler seul. Que ce soit pour des travaux de gros œuvres ou de second œuvre, vous aurez toujours besoin de l’aide d’autrui pour vous prêter main-forte ne serait-ce que pour soulever de lourdes charges.

À part cela, planifiez également un budget adapté à l’ampleur des travaux et pensez à mettre de l’argent de côté pour les imprévus.

Ensuite, organisez vos outils, matériels et équipements de travail. Il est très important de se munir des bons outils préalablement nettoyés. Le choix de ces équipements dépendra bien évidemment des travaux à effectuer. Toutefois, il y a des outils classiques du maçon dont vous aurez toujours besoin, peu importe le type d’ouvrage, tels que le marteau, le mètre ruban, les clous, les vis, le crayon marqueur…

Enfin, il ne faut pas oublier de vérifier au préalable les conditions météorologiques avant de commencer les travaux. C’est très important pour garantir le succès de l’opération. Il faut savoir que certains matériaux de construction tels que les enduits et le béton sont sensibles aux températures extrêmes. Aussi, ces derniers nécessitent un air sec afin de sécher correctement.

Utiliser la bonne technique de travail

Une bonne préparation ne suffit pas pour pouvoir reussir les travaux de maçonnerie. En effet, il faut effectuer les travaux de la bonne manière. Selon le type d’ouvrage et également le type de matériau, la technique ou méthode  de travail est variable. Prenons l’exemple de la pose de semelle de fondation en béton. Pour ce faire, il est conseillé d’utiliser des blocs rectifiés pour gagner du temps et de l’énergie. Cette pratique peut être réalisée pour tout type de construction étant donné la grande solidité et résistance de ce matériau. Cependant, elle requiert beaucoup d’eau. De plus, elle est assez complexe à réaliser.

Dans le cadre de travaux de plus grande envergure, la technique de pose à joints minces est la plus adaptée. En effet, elle permet d’éviter l’apparition des ponts thermiques. De plus, cette méthode nécessite beaucoup moins de quantité d’eau que la pose traditionnelle. À la fin, n’oubliez pas de vérifier la planéité des fondations à l’aide du niveau, car d’elle dépendra la solidité du bâti.

En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un maçon professionnel comme https://www.artisan-macon-77.fr/ , car il est le mieux placé pour vous aider à achever les travaux comme il se doit.

PARTAGER
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction