Le principe de fonctionnement d’un poêle à bois

0
176

Le poêle à bois est un système de chauffage qui utilise comme combustible le bois. Il peut s’agir d’une bûche, pellet ou granulé. En ce temps glacial, ce système de chauffage séduit de plus en plus les foyers souhaitant se réchauffer avec un bon feu. En plus d’être écologique, ce mode de chauffage  est économique, design, pratique et facile à entretenir. Pour optimiser son efficacité, vous devez maitriser son principe de fonctionnement.

Le fonctionnement général d’un poêle à bois

Le poele à bois Austroflamm se caractérise par sa capacité à accumuler de la chaleur et économiser du bois. Il fonctionne de la même manière que les autres modèles de poêles à bois. Pour allumer le feu, vous devez utiliser soit un papier froissé et un petit bois, soit un dispositif d’allumage accompagné avec un bois refendu. L’allumage se fait par le haut ou par le bas. Après l’allumage, le conduit d’évacuation des fumées va créer une aspiration naturelle. C’est le phénomène de tirage indispensable pour le bon fonctionnement du poêle à bois. Si vous désirez régler l’allure de la combustion et la chaleur fournit, vous devez moduler l’arrivée d’air du poêle à bois. C’est une étape incontournable pour contrer les différences de tirage causé par la différence de températures à l’intérieur et à l’extérieur de l’appareil.

Le choix de la puissance du poêle à bois

Il s’agit de la puissance moyenne dégagée par le poêle à bois. C’est un élément important à prendre en compte avant l’achat du dispositif. En effet, si vous optez pour un poêle à bois trop puissant par rapport aux besoins de votre maison, il aura tendance à fonctionner  au ralenti et pourra s’encrasser. Si la puissance est trop faible, il risque de surchauffer en permanence. Ce choix peut augmenter l’usure de l’appareil. Au moment de l’achat, informez-vous bien auprès de votre fournisseur pour optimiser tous les bienfaits d’un chauffage en bois.

Hormis la puissance, le choix est aussi large en ce qui concerne la taille des bûches. Les petites bûches sont efficaces pour réduire la puissance dégagée. Elles facilitent la montée en puissance de l’appareil. Les bois de taille moyenne permettent de charger moins souvent l’appareil. Elles sont considérées comme des combustibles économiques. Comme les petites buches, elles accélèrent aussi la montée en puissance. Le dernier c’est les grandes buches de 50cm. Elles s’adaptent à un appareil spécifique. Elles exigent moins de charge tout en optimisant le confort des utilisateurs.

Comment fonctionne la sortie de fumée ?

La sortie de fumée peut être placée au-dessus ou à l’arrière de l’appareil. Le choix dépend des contraintes techniques et esthétiques de votre maison. Pour un raccordement au plafond, le poêle avec une sortie de fumée dessus est le meilleur choix. Le poêle avec sortie arrière est adapté à un conduit de fumée situé sur l’arrière. Il faut souligner qu’il existe deux configurations de conduit de fumée pour une sortie dessus et arrière. Le premier c’est le conduit en attente au plafond et le second concerne le conduit descendant jusqu’au sol ou à la cave. Hormis le fonctionnement de l’appareil, vous devez vous informer sur ses différents éléments avant de déterminer votre choix. 

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction