Matelas mémoire de forme : sont-ils de meilleure qualité que les matelas classiques ?

0
316

Il existe une grande variété de matelas. Des matelas en latex aux matelas à mémoire de forme en passant par les matelas à ressorts, les possibilités d’achat sont légion. Dans ce contexte de pluralité d’offres, les couchages à mémoire de forme sont les plus prisés. Cette forme de matelas est-elle vraiment la meilleure ? Focus sur la question.

La résilience, un des avantages d’un couchage à mémoire de forme

Ce type de matelas, disponible sur hypnia.fr, a la faculté d’épouser correctement la silhouette de son utilisateur. Avec sa bonne densité et sa capacité de résilience, il lui procure une sensation de légèreté et de bien-être. En effet, les muscles du dormeur sont tout relâchés. Ce qui lui assure un doux confort.

Assez souvent, les matelas à mémoire de forme sont recommandés aux personnes souffrant de mal de dos ou de perturbations de la circulation sanguine. Sa mousse, sensible à la température ambiante et la température corporelle, enveloppe le dormeur, prend sa forme et le garde au chaud.

Comparatif des matelas à mémoire de forme et des matelas classiques

Les matelas à ressorts ont une bonne durée de vie et s’adaptent à tout type de sommier. Le problème avec ce type de couchage, c’est qu’il peut être gênant compte tenu de sa structure métallique ; structure que les matelas à mémoire de forme n’ont pas. Par ailleurs, s’ils sont beaucoup plus adaptés aux personnes de forte corpulence (90 à 150 kg), les matelas à ressorts ne le sont pas forcément aux personnes de petite forme.

Quant aux matelas en latex, ils présentent une grande élasticité. De fait, ils sont recommandés aux personnes en quête de soutien d’exception. Cependant, ils peuvent ne pas correspondre aux attentes des personnes allergiques au latex. Pour elles, ce type de matelas est à éviter.

Le couchage à mémoire de forme (couchage viscoélastique), en plus de sa haute densité, peut combiner différents types de mousse. Autrement dit, un matelas à mémoire de forme résulte d’un lourd traitement pétrochimique. Il n’est donc pas l’idéal pour une personne attentive aux questions écologiques. Mais sa thermo-sensibilité, la qualité de sa suspension et son confort sont des arguments qui militent en sa faveur. Pour opérer le choix adapté, découvrez les critères importants sur Nidouillet.

La chaleur, un inconvénient du couchage viscoélastique

L’un des inconvénients majeurs de ce type de matelas porte sur sa chaleur. Compte tenu des matières le composant, un matelas viscoélastique est moins bien aéré qu’un matelas à ressorts ou en latex. De plus, puisqu’il conserve la chaleur à forte quantité, il peut provoquer chez le dormeur une transpiration assez insupportable durant la nuit.

Les matelas à mémoire de forme ont certes cet inconvénient, mais il n’en demeure moins qu’ils sont appréciés. Certains fabricants proposent de contourner ce « chauffage » du matelas en y superposant différentes couches. Par exemple, des fabricants recouvrent leurs produits d’une mousse thermorégulatrice et flexible puis y ajoutent une autre mousse pour en assurer l’élasticité. Ensuite, ils mettent la mousse à mémoire de forme pour surmonter l’ensemble avant d’achever la fabrication par une mousse froide.

Où acheter son matelas moins cher ?

Contrairement aux boutiques physiques qui doivent gérer les coûts de stockage de leurs produits, les boutiques en ligne n’y sont pas soumises. Donc, un matelas à mémoire de forme coûte moins cher sur Internet que dans les magasins physiques.

Cependant, avec les boutiques en ligne, il n’est pas possible d’essayer le produit avant l’achat. Certaines marques donnent donc une période de 100 jours d’essai à leurs acheteurs. Au bout de ces 100 jours, ils peuvent renvoyer le matelas s’ils ne sont pas satisfaits.

Les couchages à mémoire de forme, comme le confirme le site Que choisir se révèlent donc meilleurs que les matelas classiques en raison notamment du confort qu’ils procurent.

PARTAGER
Xavier
Cloud, Big data, nouvelles technologies sont au programme. Je veille sur les sujets tendances de l'informatique et des réseaux.

Laisser une réaction