Comment protéger efficacement son appartement

0
1023

Cave canem ! Attention, chien méchant ! L’expression date de l’antiquité… Une idée reçue voudrait que les cambriolages concernent principalement les maisons individuelles, situées en banlieue, et soient effectués la nuit, à l’abri des regards. Si les maisons sont le plus souvent mieux équipées en systèmes d’alarme que les appartements, les appartements restent une cible privilégiée des cambrioleurs, particulièrement dans les quartiers aisés des grandes villes.

Un digicode et parfois un gardien protègent les immeubles, mais ils ne suffisent pas toujours : le gardien a souvent d’autres tâches que le gardiennage, comme le ménage. Plusieurs systèmes de sécurité valent mieux qu’un !

Alors, comment protéger efficacement son appartement ? Renforcer la sécurité par un système spécialisé comme une alarme d’appartement (voir ici) peut-il suffire ?

Les chiffres

Selon les chiffres du Ministère de l’Intérieur (2011), sur les près de 370.000 cambriolages perpétrés chaque année :

  • 80% sont commis en ville
  • 80% sont commis entre 14h et 16h
  • 80% durent moins de 20 minutes
  • 80% sont effectués en passant par la porte d’entrée
  • 80% ne sont pas élucidés

Autre statistique, émanant de l’INSEE, les propriétaires occupant leur habitation sont cinq fois plus équipés en systèmes d’alarme que les locataires. Pourtant, lorsqu’un cambrioleur pénètre dans un logement, peu lui chaut de savoir si l’occupant est propriétaire ou locataire… du moment qu’il ne trouve pas d’alarme d’appartement !

Quelques principes de précaution

Avant de penser s’équiper d’une alarme d’appartement, il existe quelques principes de base, la plupart reposant sur le bon sens et sur la solidarité avec ses voisins. Ne jamais laisser la clé sous le paillasson, ou dans une cache trop évidente, à l’intention de votre enfant : pour le cambrioleur aussi, ce sera un jeu d’enfant de la trouver, et un cambriolage sans effraction est bien la pire des choses qui peut vous arriver : aucune couverture par l’assurance.

Si vous partez pour une longue période, et si vous n’avez pas de gardien qui ramasse le courrier, demandez à un voisin de le faire : une boîte aux lettre bourrée est un indice clair de bienvenue pour les malfaiteurs. Ne pas fermer ses volets pour laisser croire qu’il y a quelqu’un est à double tranchant : c’est aussi faciliter l’entrée par les fenêtres. Et ne croyez pas que la hauteur de l’étage soit un obstacle absolu.

En particulier si des échafaudages sont installés durant votre départ. Mais un cambriolage se fait souvent au regard de tous en plein jour, tout simplement tandis que vous êtes au travail. On ne se méfie jamais assez des déménageurs de pianos !

Les types d’alarme pour appartement

Alarmes filaires ou sans fil sont les deux principaux systèmes adaptés à un appartement.

L’alarme d’appartement filaire est plus sophistiquée et souvent plus efficace, mais aussi plus coûteuse à l’installation. Elle nécessite en effet quelques travaux. L’alarme sans fil est donc généralement la plus recommandée par les professionnels, même si leur système radio mérite d’être puissant en milieu urbain pour ne pas être brouillé par des ondes voisines ou par un brouilleur d’ondes utilisé par les voleurs. Des systèmes d’alarme tels que ceux de Nexecur sont par exemple protégés contre les brouilleurs d’ondes.

Pour la plupart des immeubles et résidences, une sirène extérieure sera interdite par le règlement de copropriété. Aussi, votre alarme devra s’en passer. Ceci étant, cet élément dissuasif n’est pas essentiel. Même si vous ne vivez pas dans une résidence flottante ! Bien plus utile pour une alarme d’appartement sera un système de vidéosurveillance, ou de télésurveillance. Ces deux systèmes, combinés avec une surveillance 24/24 7/7 par une agence de sécurité, vous assure de la réaction immédiate d’un agent de surveillance en cas d’effraction. Il vous préviendra pour savoir si l’alarme d’appartement n’a pas été déclenchée par erreur, puis sans réponse de votre part dépêchera sur place un agent de sécurité ou bien préviendra la police.

Enfin, si comme 6% des hommes et 15% des femmes équipés de trois systèmes de sécurité et plus, vous ne vous sentez toujours pas en sécurité (étude de l’INSEE 2007 sur la Sécurité et les conditions de vie des ménages), et si vous aimez vous faire peur, n’hésitez pas à voir ou revoir le film Panic Room, avec Jodie Foster : effroi assuré !

PARTAGER
Webmaster et éditeur de sites Web. Je partage ma veille sur l'actualité sur Axonpost

Laisser une réaction