Ramoner soi-même sa cheminée : comment procéder?

0
947

Le ramonage de cheminée est une obligation légale qui s’impose à tout propriétaire ou locataire de maison. En principe, un ramoneur doit intervenir au moins une fois tous les ans. Pour une raison ou pour une autre, nous décidons de réaliser cette tâche nous-mêmes bien que le recours aux services d’un professionnel soit plus avantageux. Dans tous les cas, il faudra se servir du matériel adéquat et mettre en œuvre la bonne technique pour réussir cette tâche. Comment procéder ? C’est ce dont nous allons parler dans le présent article.

Les points à savoir avant de ramoner sa cheminée

En faisant du ramonage une obligation, les législateurs tiennent à préserver la sécurité des habitants de la maison, et celle des voisins. En effet, l’opération se matérialise par le nettoyage des conduits de la cheminée. Les parois de celle-ci seront débarrassées de la suie, du goudron et des divers dépôts. Ceci étant fait afin de limiter les risques d’incendie et éviter l’intoxication au monoxyde de carbone.

À part cela, le ramonage a pour finalité l’amélioration du tirage de la cheminée. S’il est insuffisant, les fumées issues de la combustion vont refouler vers l’intérieur de la demeure. Une telle situation favoriserait de plus l’encrassement de l’appareil et du conduit de fumée. L’appareil en question sera également moins efficace, car le chauffage sera moindre, pourtant, il sera polluant. Par contre, un tirage trop fort donne lieu à une surcombustion. Ce qui vous amènera à utiliser une importante quantité de combustibles.  En conséquence, l’appareil aura une durée de vie réduite. Pour que le réglage soit parfait, il est donc conseillé de faire appel à ce ramoneur professionnel en Bas Rhin pour effectuer le ramonage de votre cheminée.

En outre, sachez que les compagnies d’assurance exigent que le ramonage soit effectué par des professionnels qualifiés. À l’issue de leur intervention, ces derniers mettront à votre disposition un certificat de ramonage. Ce document témoigne du bon entretien de votre cheminée et sera exigé par votre assureur en cas d’incendie. Si vous ne détenez pas un tel document, aucune indemnisation ne vous sera accordée le cas échéant. D’ailleurs, si l’incendie a touché la propriété voisine, vous en serez tenus responsables.

De quels matériels et outils a-t-on besoin pour un ramonage réussi ?

Vous pourrez vous procurer facilement les outils indispensables à cette opération auprès des magasins spécialisés en travaux de bricolage. Faudra-t-il encore qu’ils soient adaptés aux travaux que vous désirez entreprendre. Pour ramoner une cheminée, il vous faudra entre autres :

  • Un hérisson. C’est une brosse qui vous permettra de récurer le conduit de l’appareil afin de bien le nettoyer. Quant à la taille du hérisson, il doit au minimum faire la taille du conduit en question. S’il est un peu plus large, le résultat n’en sera que meilleur.
  • Une perche sur laquelle est fixé le hérisson. Sa hauteur doit être égale à celle de la cheminée. Elle est aussi appelée « canne de ramonage ». Elle est faite dans une matière plus ou moins souple. Lors de son utilisation, elle prend la forme de votre conduit. En fonction de vos besoins, vous pouvez la rallonger en visant une nouvelle tige à celle-ci.
  • Une bûche de ramonage. C’est un combustible chimique qui facilite le détachement de la suie sur les parois. Elle rend la tâche plus aisée. Néanmoins, son utilisation doit être complétée avec un ramonage mécanique.  

Ramonage de cheminée : quelques conseils pratiques

Pour protéger vos meubles, pensez à les recouvrir d’une bâche ou d’un drap. Vous éviterez ainsi les taches de suie difficiles à nettoyer. Si le sol de votre maison ou vos meubles en sont recouverts, le nettoyage à l’eau est à éviter. Pour éliminer les taches, déposez du talc sur la partie concernez. Laissez ce produit agir pendant toute une nuit et nettoyez la poudre avec un aspirateur. Si les taches ne partent pas, servez-vous de savon noir, de bicarbonate de soude ou de vinaigre blanc pour les supprimer.

Concernant le ramonage proprement dit, les conduits devront être nettoyés en procédant du haut vers le bas. Ceci étant fait afin que la cheminée soit bien décrassée. Par contre, l’accès au toit est difficile, voire impossible, le ramonage se fera d’en bas. Si vous décidez d’effectuer cette opération vous-même, demandez quad même à un professionnel de constater le résultat final. Par la même occasion, il pourra optimiser le tirage de votre appareil. À l’issue de son intervention, un certificat de ramonage vous sera délivré.

PARTAGER
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction