Travaux de ravalement de façade : pourquoi isoler les murs de l’extérieur ?

0
170

Depuis 2017, les travaux d’isolation sont obligatoires lorsque le chantier de ravalement de façade prend une certaine importance. Ils visent principalement à réduire la consommation énergétique du foyer par l’amélioration des performances thermiques de l’habitat. Pour ce faire, les professionnels en travaux du bâtiment ont recours à deux techniques. Soit ils procèdent à l’isolation thermique par l’intérieur (ITI), soit à l’isolation thermique par l’extérieur (ITE). De nos jours, cette deuxième alternative gagne plus de terrain. Mais pourquoi choisir d’isoler ses murs par l’extérieur ? Retrouvez les réponses à cette problématique dans le présent article.

En quoi consiste l’isolation thermique par l’extérieur ou ITE ?

Comme susmentionnée, l’ITE est la technique d’isolation la plus répondue. D’ailleurs, elle est très prisée par les spécialistes en travaux de ravalement de façade.

Comme son nom le laisse entendre, l’ITE se concrétise par la pose d’isolants sur les murs extérieurs de la maison. En procédant ainsi, ils seront mieux isolés et étanchéifiés. Puisque les isolants seront installés en dessous du revêtement, il faudra également procéder à son renouvellement. Ainsi, vous pourriez profiter des travaux pour embellir votre bâtisse. Étant donné la lourdeur et la complexité de ceux-ci, leur exécution requiert l’intervention d’un professionnel comme le ravaleur. En outre, puisque ces opérations affectent la façade extérieure, il faudra déposer une déclaration préalable des travaux en mairie.

Quels sont les bienfaits de l’isolation thermique par l’extérieur des murs ?

La mise en œuvre de cette technique présente de multiples avantages. C’est pourquoi elle est privilégiée par les professionnels et les propriétaires de maison individuelle.

Pour commencer, poser les isolants sur les murs extérieurs permet de supprimer les ponts thermiques. Ils vont en effet envelopper la demeure et empêchent de ce fait les déperditions de chaleur. Notez que la réduction des pertes énergétiques a une influence non négligeable sur les factures en électricité. L’ITE vous permet donc de réaliser des économies sur le chauffage et la climatisation.

Ensuite, les résidents dans l’immeuble jouiront d’un confort optimal. Les isolants empêcheront les infiltrations d’eau. En plus de cela, ils servent de barrière contre les courants d’air froids. La température sera alors stable et régulière au cours des différentes saisons. Vous bénéficierez donc d’une atmosphère agréable à l’intérieur sans avoir à abuser du chauffage ou de la climatisation.

Pour poursuivre, bien que les travaux soient en cours de réalisation, l’espace habitable et la décoration intérieure resteront intacts. Avec l’ITE, les isolants sont mis en place sur les murs extérieurs. On peut ainsi continuer à occuper la demeure tout au long de l’exécution du chantier. À part la conservation de votre espace de vie, des modifications au niveau des réseaux électriques et du chauffage ne seront pas indispensables.

Enfin, vous pouvez faire d’une pierre deux coups grâce à cette technique. C’est une occasion pour améliorer l’aspect extérieur du logement.

En revanche, pour que l’ITE puisse vous procurer ses bienfaits, il faudra choisir les isolants avec minutie et les poser correctement. Pour cela, vous pouvez faire confiance à l’expertise et au savoir-faire d’un professionnel commecette entreprise de ravalement qui propose ses prestations en Alpes Maritimes.

Comment choisir son isolant ? Qu’en est-il de son prix ?

On peut avoir recours à différents types d’isolants dans le cadre de l’ITE. Leur nature sera le critère déterminant leur prix et leur performance. Ainsi, pour isoler la façade par l’extérieur, on peut se servir :

  • Du polystyrène, du polyuréthane et du verre cellulaire. La résistance de ces matériaux à l’humidité est optimale. Leur utilisation est recommandée si votre maison est localisée en zone humide ou pluvieuse. Pour ce qui est de son prix, il se situe en moyenne entre 30€ et 60€ par m² (hors pose).
  • De la laine de roche ou de la laine de verre. Si vous avez un budget limité, cette solution est à privilégier. Comptez entre 5€ à 20€ le m² selon l’épaisseur voulue.
  • De la fibre de bois, le chanvre et le liège. Les éléments qui composent ces isolants sont purement naturels. Cette solution est faite pour vous si vous êtes un tenant de l’écologie et de la maison écologique.  Pour ce qui est de son coût, il faudra compter à partir de 15€ le m².
  • De la laine de roche. Nous vous recommandons d’opter pour ce matériau si vous vivez dans une région sèche ou dans une zone à risque d’incendie. Cet isolant peut résister au feu. Quant à son prix, il oscille entre 5€ et 20€ le m².
PARTAGER
Avatar
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction