Porter un collant et être tendance

0
400

Atout féminin par excellence, les jambes ne demandent rien de plus qu’un collant pour être sublimées. Envie de mettre en valeur vos gambettes mais sans les montrer ? Le collant a été créé pour cela. Du collant noir passe-partout à l’audacieux bas à rayures, il se plie à toutes les envies pour le grand bonheur des fashionistas.

Les 3 règles d’or pour porter le collant cette saison

Longtemps associé aux collégiennes d’institution privée, les collants sont revenus en force. Céline, Balenciaga, Valentino… Les plus grands noms de la mode les ont érigés en basiques de la garde-robe. Essayez donc de trouver un défilé haute couture où ils n’apparaissent pas…

Le collant ne suit pas la mode, il la cré. Bien que très versatile, un collant ne donnera le meilleur de lui-même que sous certaines conditions.
Règle n°1 : oser le décalage

Pour éviter de donner un style daté, le collant opaque ne doit surtout pas être associé à d’autres basiques. Ne commettez pas l’erreur de le porter avec un tailleur. À la place, n’ayez pas peur de prendre des risques.

Par exemple, des collants grande taille rouges iront à merveille avec un pull en laine tricoté XXL. Ajoutez-y une paire de bottes en daim, une minaudière en cuir et vous attirerez tous les regards.
Règle n°2 : respecter les codes couleurs

Sortir des chemins battus ne signifie pas faire n’importe quoi… Certes, vous avez décidé de faire des combinaisons inédites mais n’oubliez pas de tenir compte des couleurs.

Une robe bleue canard avec un collant vert fluo ? Mauvaise idée. Porter une robe à pois blancs et noirs avec un collant similaire ? Vous risquez l’effet too much.

Pour garder une allure cohérente, il est avisé de prendre un collant de la même couleur que l’un de vos imprimés.
Règle n°3 : faire place nette pour la reine du disco

Mais seulement lors de soirées. Les collants à paillettes ou en lurex rajoutent une couche de brillants sur vos jambes.

Attention à l’effet boules à facettes ! Si vous optez pour un collant scintillant, associez-le avec des classiques intemporels.

Gare à ces 3 fashion faux-pas !

Dans un monde utopique, porter des collants serait sans risques. Il suffirait de choisir une paire et de l’enfiler. Sauf que vous ne vivez pas dans un mode féerique…
1/ Le collant couleur chair

Oui, il est encore en vie… Malheureusement, il n’a pas encore été banni de toutes les étagères et vitrines de magasin. Essayant sans succès de ressembler à de la peau humaine, il donne immédiatement un air vieillot.

Cristina Cordula n’a de cesse de mettre en garde : pas de collant couleur chair !
2/ Le collant résille

Si vous n’êtes ni une blogueuse, ni une adolescente, il est préférable de le tenir à l’écart. Dans le meilleur des cas, il apporte une touche punk. Dans le pire des cas, il vous donne un air vulgaire.
3/ Le collant multi couleur

Parce que trop de couleurs tue l’originalité

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction