Le fatbike, pour vraiment faire du tout terrain

0
526
fatbike

Un vélo qui saura pédaler aussi bien dans la neige que dans le sable, sans s’enfoncer. Ainsi se présente le fatbike, facilement reconnaissable à ses pneus surdimensionnés. Traduit littéralement en anglais « gros vélo », cet engin porte bien son nom, même si, contrairement aux pneus, le cadre n’est en réalité pas surdimensionné. Les larges pneumatiques qui font sa particularité ne sont pas anodines : ce sont elles qui le disposent à une conduite sur tous types de terrains. Lumière sur ce vélo 4 saisons qui gagne en popularité.

De gros pneus pour une tenue de route optimale

D’origine nord-américaine, le fatbike est le vélo par excellence pour conduire sur la neige, le sable toutes conditions périlleuses, et vivre des sensations fortes. Si sa conduite figure de plus en plus parmi les activités à exercer en hiver et à la montagne, c’est parce que la grande section de ses pneus réduit considérablement les risques d’enfoncement. Ni la neige ni le sable de plages à perte de vue ne devraient à priori vous résister avec un fatbike.

En dehors de leur largeur, les pneus de cet engin sont caractérisés par une faible pression de gonflage (située entre 0,5 et 0,8 bar selon le modèle), ce qui leur vaut de jouer également le rôle d’amortisseurs. C’est justement la raison pour laquelle les fatbikes sont souvent dépourvus de suspensions, leurs grandes roues permettant déjà de bien amortir les chocs éventuels sur terrains accidentés.

Pas de contre-indication sur le sable

Même si le fatbike est le plus souvent associé aux sports d’hiver, il n’en demeure pas moins un vélo qui vous permet de continuer votre trajet si la neige vient à manquer. Et, dans ce registre, ses gros pneus sous-gonflés assurent un franchissement sans difficulté des obstacles, ainsi qu’une très bonne adhérence. Il faut dire qu’avec des pneumatiques de largeur allant de 3.0 à 4.0 », ce vélo roule sans s’enfoncer dans le sable, et n’a d’ailleurs aucune contre-indication sur ce type de terrain. Sur des chemins accidentés, la bonne capacité d’absorption des pneus participe au confort de conduite et peut même être renforcée par les suspensions présentes sur certains modèles de fatbike.

… mais incompatible sur certaines neiges

Si le fatbike semble ne pas avoir de limites sur les sentiers accidentés et sablonneux, il ne convient en revanche pas à toutes les neiges. Sa conduite est idéale sous des températures froides (autour de 5 °C), mais surtout lorsque la neige est bien tassée. C’est en effet dans ces conditions que l’adhérence est idéale. Une neige molle et haute accroche difficilement, et peut entrainer des glissades, car la roue arrière a tendance à patiner.

Le petit matin constitue ainsi le meilleur moment pour dévaler les pistes de ski compactées la nuit. La plupart des stations de ski ouvrent d’ailleurs leurs portes aux adeptes de fatbike aux premières heures de la journée, en prélude à l’arrivée de skieurs.

En définitive, même si le fatbike ne s’accommode pas de toutes les neiges, c’est sans aucun doute l’un des vélos qui permettent de vivre véritablement une expérience de pédalage tout-terrain. Les gros pneus sous-gonflés qui le caractérisent s’adaptent à presque toutes les neiges et vous permettent de pédaler dans le sable sans vous enfoncer.

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction