Adapter le management aux personnes ayant une déficience intellectuelle

0
731
adapter le management à l'handicap

Le management se définissant comme l’ensemble des techniques d’organisation et de gestion des entreprises. Son application nécessite la mise à disposition de différents moyens humains. Cependant, il existe dans la société des personnes efficaces, mais présentant des déficiences intellectuelles. Pour faciliter l’intégration de ces dernières dans les entreprises, il est important d’adapter le système de management à leur situation.

Les difficultés d’insertion professionnelle des personnes ayant une déficience intellectuelle

De nombreuses recherches effectuées en Europe et aux USA ont révélé que le handicap mental constitue un véritable frein à l’emploi. Contrairement aux salariés en situation de handicap physique, ceux souffrant d’une déficience intellectuelle ont plus de mal à trouver un emploi s’adaptant à leur rythme.

L’autre motif du faible taux d’emploi des personnes ayant une déficience mentale est la résistance au travail. Toutefois, ces personnes sont capables d’apporter leur contribution en se basant sur leurs compétences, motivations et talents. Les entreprises engagées, comme le Café Joyeux pourront ainsi bénéficier de leurs atouts, particulièrement pour combler les postes vacants.

L’adaptation du management aux personnes possédant une déficience intellectuelle

Dire que les personnes vivant avec une déficience intellectuelle sont aptes à travailler serait un leurre. Bien qu’elles puissent posséder de nombreuses qualités, elles sont susceptibles de rencontrer des difficultés dans l’exercice de leurs fonctions. Cela étant, les employeurs se doivent d’adapter le management au handicap des concernés. Voici comment y arriver.

Une préparation du salarié handicapé

Pour intégrer un employé ayant un handicap mental dans une structure, il est important que l’employeur informe les cadres et les autres collaborateurs. De même, une relation personnelle entre le sujet et les dirigeants, ainsi qu’un engagement social partagé sont essentiels.

Un accompagnement efficace

L’employeur qui désire embaucher un travailleur ayant un handicap mental doit solliciter l’aide des agences d’orientation spécialisée. Ces dernières sont habilitées à former cette catégorie de personnes à la vie professionnelle. Elles peuvent aussi servir de médiateurs entre les intéressés et leurs employés. Pour encourager les personnes ayant une déficience mentale dans leur activité professionnelle, il est aussi recommandé de les motiver.

Une analyse des potentialités de l’employé

Pour mieux adapter le management à un salarié présentant une déficience intellectuelle, il est important de recenser ses connaissances et ses compétences. Cela peut se faire à travers des questionnaires ou des discussions préparatoires. Ainsi, un planning d’activités appropriées sera établi au profit de l’intéressé, en fonction des informations recueillies.

Une création du réseau

L’intégration d’un employé handicapé au sein d’une structure peut être renforcée en s’associant avec des sociétés qui emploient des travailleurs du même type. Ainsi, la création d’un réseau réunissant ces acteurs facilitera leur adaptation aux exigences professionnelles et les aidera à surmonter leurs peurs. Les chefs d’entreprises se doivent donc de prendre des mesures afin d’instaurer un climat de confiance pour ces personnes parfois vulnérables.

PARTAGER
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction