Les informations à connaître sur la Location Meublée Non Professionnelle

0
579
Location Meublée Non Professionnelle

Depuis 1949, la LMNP (Location Meublée Non Professionnelle) était dédiée aux bailleurs souhaitant mettre des habitats équipés en location. Beaucoup d’investisseurs étaient intéressés par ce projet, vu les avantages que ce genre de location apporte. Généralement, toutes les lois en vigueur accordent ce régime de défiscalisation. Retrouvez dans ce guide les différents points essentiels sur la LMNP.

Qu’est-ce qui différencie la Location Meublée Non Professionnelle des autres formules ?

Malgré la similarité des démarches à suivre, la LMNP ne tient pas un titre professionnel comme son nom l’indique. En fait, ce statut fait partie des principes de l’État à récompenser ceux qui veulent faciliter l’accès à un logement. Pour une durée de location de 9 ans, le bailleur a le choix entre l’amortissement du bien et la réduction d’impôt. Celui-ci peut aller jusqu’à 11 % dans la limite de 300 000 euros.

Les investisseurs dans la LMNP bénéficient donc d’une déduction de frais d’acquisition accordée par l’État. Cela dit, soit les propriétaires rajoutent ces frais à leurs charges, soit ils les classent dans les amortissements. Étant le patrimoine du bailleur, l’acquéreur peut effectuer la vente en LMNP à autrui. Il profitera ainsi des mêmes conditions d’investissement si le statut ne change pas.

Quelles sont les conditions à respecter en Location Meublée Non Professionnelle ?

Premièrement, le logement doit être meublé. Bien que louer implique un bref délai, les personnes de passage n’ont probablement pas les moyens de s’acheter un appartement neuf. Deuxièmement, le propriétaire ne perçoit que 23 000 euros de location au maximum. Dans ce cas-ci, son statut est déclaré au Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Le BIC se présente sous deux régimes : régime réel et régime micro-BIC. Si le montant du loyer encaissé est élevé, le contribuable doit le révéler suivant le seuil de loyer.

Toutefois, au cas où le montant dépasserait la limite, le régime réel s’applique automatiquement. Cela conduit au calcul basé sur le total des charges locatives réelles rajoutées avec les amortissements. Cela permet surtout de diminuer la base imposable. Sinon, dans le cas contraire, le régime micro-BIC et son abattement de 50% s’appliquent. Pour une revente de LMNP, la plus-value sert de référence sans considérer les déductions.

Qui sont les principaux publics cibles de la LMNP ?

La LMNP est une offre destinée aux propriétaires-bailleurs désireux d’investir dans l’achat d’anciens locaux. Elle répond aussi à la demande des citoyens ayant des problèmes particuliers en termes d’habitation. Il faut savoir que ce type de projet est un excellent moyen de profiter d’une réduction d’impôt importante. D’ailleurs, le propriétaire peut jouir des avantages fiscaux pour préparer sa retraite grâce au profit de la rente provenant des loyers mensuels.

À part cela, ce régime fournit des hébergements pour Personnes Agées Dépendantes comme les maisons de retraite. Cela entre bien dans la politique de l’État pour faciliter l’accès au logement. Le statut LMNP donne également aux voyageurs la possibilité de passer un bon séjour et profiter d’un agréable cadre touristique. Finalement, ces résidences meublées coutent moins cher, et ils sont situés dans des quartiers de choix.

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction