A cause du Coronavirus, salons et conférences sont annulés ou deviennent virtuels

0
653
salon conference high tech

Le nombre de pays touché par l’épidémie de COVID-19 ou le Coronavirus continuant d’augmenter chaque jour, les organisateurs de conférences technologiques sont contraints de prendre des mesures draconiennes. Actuellement, plusieurs évènements technologiques sont annulés, ajournés ou, faute de mieux, transformés en salon virtuel. Par ailleurs, pour la sécurité des employés, les entreprises évitent autant que possible les déplacements vers des pays étrangers.

Une conséquence importante sur le secteur de l’économie des technologies

Bien que les effets du coronavirus sur la nature globale du travail ne sont pas encore réellement déterminés, le secteur de l’économie des technologies ressent déjà dans l’immédiat un impact dans la catégorie des évènements de l’industrie. A cause d’interdiction de voyager, de décisions légales qui interdisent de grands rassemblements ou encore d’un risque trop important pour la sécurité lors de l’évènement, des mesures sont prises. Les responsables d’évènements annulent, remettent à plus tard dans le calendrier ou transforment les conférences et salons en évènement virtuel. Les organisateurs, les participants ainsi que les exposant et les sponsors sont ainsi obligés de revoir tous leurs plans pour rester dans la partie.

Salons annulés, reportés ou transformés en évènement virtuel

Parmi la cinquantaine de salon et évènement dont les dates sont déjà connues à ce jour et planifiés jusqu’au mois d’octobre de cette année, une bonne trentaine sont touchés par des modifications qui sont soit annulation, soit report ou transformation. La société NextHope Madagascar, dirigée par Ranarison Tsilavo, est habituée des salons sur les nouvelles technologies, surtout ceux qui sont organisés par ses partenaires commerciaux comme Microsoft, HPE, Kaspersky ou aussi VMware. Plusieurs salons de ces grands éditeurs informatiques et concepteurs de solutions de sécurité réseau sont touchés par les changements causés par le coronavirus.

Jusqu’à nouvel avis, le salon VMworld qui est prévu se tenir à San Francisco du 31 aout au 1er septembre 2020, est encore maintenu. L’habituel Kaspersky’s Security Analyst Summit qui devait se tenir à Barcelone du 6 au 9 avril est repoussé pour l’automne, les dates ne sont pas encore annoncées. La firme de Redmond a transformé en évènement virtuel les salons Microsoft WSLconf (prévu pour 10 et 11 mars) et Microsoft MVP Global Summit (prévu du 15 au 20 mars). Cisco a dû annuler son Cisco Live Melbourne qui était prévu pour le début du mois de mars. Dell pour sa part a aussi décidé d’opter pour l’évènement virtuel pour ne pas annuler le salon Dell World, initialement prévu se tenir à Las Vegas du 4 au 7 mai 2020.

Des mesures nécessaires

Microsoft l’incontournable éditeur informatique,  un des principaux fournisseurs de l’équipe de Tsilavo Ranarison a recommandé à ses employés le travail à domicile au moins jusqu’au 25 mars. Les directives ont été annoncés par le comté de King. L’entreprise incite également ses employés à reporter les déplacements pour les campus de Puget Sound sauf si le voyage est essentiel à la continuité de l’entreprise. Cette mesure concerne en fait tout déplacement dans les pays ou le Coronavirus est actif. Les employés sont tenus d’informer les responsables de l’entreprise en cas de déplacement dans des endroits restreints. Se mettre en auto-quarantaine jusqu’à 14 jours après le déplacement est aussi exigé au retour de ces voyages.

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction