La chirurgie esthétique mammaire pour disparaître les complexes

0
245

Beaucoup de femmes ne sont pas satisfaites de la forme ou la taille de leur poitrine. Découvrez dans cet article les techniques ainsi que les risques et les suites opératoires de l’intervention.

La chirurgie mammaire ressemble toute intervention chirurgicale dont la principale finalité est d’obtenir un résultat esthétique adapté aux attentes du patient. Les différentes techniques de cette intervention sont le lifting, les implants mammaires ou la réduction de la taille de la poitrine. Il est important de savoir qu’une opération mammaire, quelle qu’elle soit, ne doit jamais être prise à la légère. C’est pour cette raison, la décision doit être mûrement réfléchi et prise au sérieux.

Quelle chirurgie pour quel problème ?

Avec l’âge et suite aux grossesses, la poitrine perd de sa fermeté. Le lifting dans ce cas est sans doute l’intervention pour laquelle il faut opter en vue d’embellir votre poitrine. Elle sera donc plus ferme, tonique et rajeunie pour un aspect esthétiquement séduisant dans tous vos décolletés. Par ailleurs, si vous trouvez que vous avez une petite poitrine, vous aurez à choisir l’augmentation mammaire par pose d’implant. Cette intervention est la plus utilisée de toutes les opérations esthétique afin de jouir d’une poitrine bien galbée par rapport à la silhouette de la patiente. En revanche, certaines femmes espèrent modifier le volume débordant de leur poitrine qui peut être non proportionnelle à leur silhouette. Dans ce cas, il est important de faire la chirurgie esthétique de la réduction mammaire afin d’éviter les multiples problèmes de santé qui peuvent y provenir. Une forte poitrine peut engendrer des problèmes posturaux, un mal de dos et des épaules. Elle peut également être source de complexe ou de sensation de malaise, car ces femmes se trouvent la cible parfaite de regards indiscrets et gênants.

Les complications d’une chirurgie esthétique mammaire

La réduction et l’augmentation mammaire Tunisie ou encore le lifting sont des interventions chirurgicales à faibles risques et se déroulent généralement sans complication. Néanmoins, comme pour toute opération, le zéro risque n’existe pas. Dans ce type d’intervention, il peut y avoir des infections, des lésions nerveuses, des hémorragies ou des caillots de sang dans certains cas rares. Pour une implantation de prothèse, généralement dans l’augmentation mammaire, les complications observées sont l’épanchement du gel silicone. Mais aujourd’hui avec l’expansion du domaine, ce risque est tout à fait exceptionnel et le gel silicone utilisé est plus stable.

Les suites opératoires de la chirurgie mammaire

Après l’intervention, la patiente est passée sous surveillance, car l’opération se déroule sous anesthésie. Le chirurgien esthétique doit vous informer que toute activité physique intense est interdite pendant quelque temps selon le type d’intervention effectué. En effet, les trois premières semaines qui suivent l’opération, il est conseillé de dormir exclusivement sur le dos. Il faut également éviter l’exposition aux rayons directs du soleil pendant 6 mois, donc il est recommandé de faire l’opération en automne ou en hiver. De plus, durant cette période, la patiente doit porter une brassière de sport pendant 6 semaines dans le but de garantir le succès de l’opération.

PARTAGER
Adrien
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction