Les besoins alimentaires du sportif

0
437

Si vous souhaitez franchir un palier dans votre activité sportive, vous aurez besoin de prendre ou bien perdre certaines habitudes alimentaires. Votre performance est dictée par les entraînements, mais la progression doit concerner chaque facette de votre corps. Du repos et de la détente, en passant par le travail sur soi-même et la découverte des besoins nutritiques de son corps. Nous vous détaillons ici les besoins indispensables pour progresser et franchir un palier.

Avant une compétition

Durant l’effort et quel que soit le sport pratiqué, vous perdrez de l’eau et donc des sels minéraux, présents dans votre organisme. Pour lutter contre la perte de ces micronutriments indispensables à la bonne régulation de la circulation sanguine, n’hésitez pas à saler (plus que d’habitude) vos plats à la veille de l’échéance.

Quelques heures avant votre match ou votre course, buvez de la Saint-Yorre ou autre Vichy, deux eaux minérales pétillantes aux forts taux de minéraux et de bicarbonates. Le jour de la rencontre, votre repas devrait devenir un classique : pâtes et viande blanche. C’est le plat du sportif par excellence. Les pâtes vous apporteront du glycogène musculaire en abondance : l’énergie nécessaire pour le bon fonctionnement du muscle qui puisera beaucoup d’énergie durant l’effort. Un apport de glucides lents permettra également au corps de bien digérer avant le commencement de votre échauffement, tout en apportant les nutriments nécessaires à vos fibres musculaires.

Sans surprise, l’eau est le meilleur allié du sportif

La viande blanche apportera, elle, de la protéine. Les avantages sont d’ailleurs nombreux, la viande blanche étant souvent très peu grasse et ayant une forte teneur en vitamine B. Veillez toutefois à ne pas trop cuire la viande, sous risque de perdre ces teneurs importantes.

Une heure avant le début de votre échauffement arrivera l’heure de votre collation. Si vous aimez les boissons chaudes, un thé vert sera parfait. La théine vous donnera un coup de boost non négligeable et les effets antioxydants hydrateront en profondeur vos tissus musculaires. Alliez à ceci, une banane (riche en fibres et potassium) pas trop mûre, quelques baies (Cranberry, Amandes, etc.) et une barre de céréales au fort index glycémique pour faire face à la perte de glucides.

Mais que font les sportifs professionnels ?

Toutes les habitudes alimentaires des stars du sport mondial ne sont pas forcément bonnes à prendre. Certains athlètes sont dotés de capacités physiques bien au-dessus de la moyenne et certains scientifiques sont toujours circonspects au moment d’étudier certains champions.

Michael Phelps, 23 fois champion olympique et 26 fois champion du monde en grand bassin, est considéré comme le plus grand nageur de tous les temps. Une chose est sûre : un sportif lambda ne pourrait pas survivre une semaine au régime alimentaire du natif du Maryland aux États-Unis. En effet, Phelps mange plus de 10,000 calories par jour avec un régime ultra protéiné. Ses capacités physiologiques lui permettent d’absorber des charges de travail abyssales et il doit pour cela, donner à son corps l’énergie nécessaire. Ses muscles sont dotés d’une puissance rare et d’une « capsule énergétique » (le réservoir d’énergie) impressionnante.

Michael Phelps est devenu une légende à Pékin, en remportant 8 titres olympiques

Si vous deviez prendre exemple sur un sportif de haut niveau, il s’agirait peut-être du meilleur basketteur du monde : LeBron James. Le King a facilité l’écartement des blessures de sa carrière depuis qu’il mange en abondance des légumes de saison et des protéines végétales et animales. Il mange fréquemment du poisson et de la viande blanche.

Et même l’un des athlètes les plus complets au monde a un pêché mignon… Celui qui est originaire d’Akron en Ohio est un amoureux du vin français ! Vous voyez, même lui se permet quelques entailles. Bête physique qui allie une connaissance parfaite de son corps à une alimentation exemplaire, LeBron James est considéré comme le meilleur basketteur du monde actuellement. C’est grâce à tous ces efforts que son équipe des Los Angeles Lakers, est l’une des équipes NBA les plus plébiscitées pour obtenir le titre NBA à l’issue de la prochaine saison.

Que manger le reste du temps ?

À l’image de LeBron James, découvrez les légumes secs, riches en protéines, fibres, minéraux et aux faibles indices glycémiques. Les lentilles ou autres haricots secs doivent devenir une habitude. Tout comme les produits laitiers, dont les bienfaits ne sont plus à prouver, notamment au niveau du calcium. Cherchez également des vitamines (dans les noix par exemple) ou les Omega 3 en dégustant du saumon.

PARTAGER
Avatar
Webmaster et éditeur de sites Web. Je partage ma veille sur l'actualité sur Axonpost

Laisser une réaction