Le top 5 des positions de yoga pour diminuer l’anxiété

0
43
yoga-anxiété

Vous êtes angoissé.e, anxieux.se en cette période hivernale qui approche ? Vous avez besoin de vous recentrer sur vous-même de manière simple, naturelle et efficace ?

On constate aujourd’hui que plus de 20% des Français souffrent de troubles anxieux.

Découvrez le top 5 des positions de yoga pour diminuer l’anxiété qui marchent à tous les coups :

  • L’enfant
  • Le guerrier I
  • La cigogne
  • La demi-chandelle
  • Le papillon

Peu de temps libre ? Pas de problème, ces exercices vous prendront à peine 15 minutes par jour !

Le yoga, un art de vivre au quotidien

Avant tout, le yoga est un moment de détente. Cette pratique permet de se recentrer sur soi-même. Profitez d’un moment privilégié qui relaxe l’esprit. Il vous permettra de mieux respirer et d’augmenter votre capacité de concentration.

Son principal bienfait : diminuer les tensions nerveuses.

Lors de votre séance, soyez focalisé.e sur votre respiration, afin de faire abstraction de ce qui vous entoure.

L’objectif ? Atteindre un certain lâcher prise qui vous permettra une prise de recul dans votre quotidien. Une pratique régulière vous aidera à gérer votre stress et à diminuer votre anxiété dans la vie de tous les jours.

Pour une efficacité optimale, essayez de maintenir une routine quotidienne. Pratiquez au minimum 2 à 3 fois par semaine.

Votre entraînement spécialisé

Commencez par enfiler une tenue confortable, sans chaussettes. Installer votre tapis de yoga au sol. Approchez une chaise de votre espace de détente, elle vous servira pour la suite !

Tout au long de la séance, restez concentré.e sur votre respiration. Inspirez et expirer doucement par le nez.

La position de l’enfant

Installez-vous à genoux sur votre tapis. Attention, vos pieds doivent être parallèles.

Allongez-vous vers l’avant. Votre ventre et votre poitrine doivent toucher vos cuisses.

Tendez vos bras vers l’avant, paumes à plat sur le tapis.

Essayez de maintenir cette position pendant deux minutes en respirant profondément.

En plus de soulager l’anxiété, cette position permet de libérer les tensions du dos, des épaules et de la poitrine.

La position du guerrier I

Commencez par vous installer le dos droit avec les pieds écartés de la largeur des hanches, bien ancrés dans le sol. Placez vos bras le long du corps.

En inspirant, levez progressivement vos bras jusqu’à ce qu’ils soient tendus au-dessus de votre tête.

Dans un même temps, expirez et reculez votre pied droit, en le posant à 45 degrés.

Pliez votre jambe gauche jusqu’à ce qu’elle forme un angle droit. Placez votre genou au-dessus de votre cheville.

Avancez votre poitrine en direction de votre genou tout en gardant vos bras levés vers ciel.

Répétez le processus pour l’autre jambe.

Cette position étire et renforce le dos mais aussi l’intérieur des jambes.

La position de la cigogne

Débutez debout, les mains sur les hanches.

Écartez vos pieds à largeur de hanches et tendez vos jambes.

Penchez-vous vers l’avant et posez votre tête sur la chaise.

Maintenez cette position en respirant profondément.

La position de la cigogne réduit la fatigue et l’anxiété mais soulage également les mots de tête et l’insomnie. Elle permet aussi de renforcer les cuisses et les genoux.

La position de la demi-chandelle

Allongez-vous sur le tapis, le dos, les épaules et la tête bien ancrés au sol.

Levez vos jambes dans une position verticale. Vous devez être perpendiculaire à votre buste.

Pointez vos pieds vers le ciel.

Si besoin, aidez-vous d’un mur pour garder vos jambes bien droites.

Assurez-vous d’être en appui sur le haut de vos épaules, et non sur vos omoplates ou votre cou.

Son petit plus ? Cette position soulage les jambes fatiguées et les douleurs de dos légères.

La position du papillon

Asseyez-vous sur votre tapis le dos droit et les jambes tendues. Aidez-vous d’un mur si besoin.

En expirant, pliez les genoux et amenez vos talons le plus près possible de votre bassin. Posez ensuite vos genoux sur les côtés, de sorte qu’ils se rapprochent au maximum du sol. Pressez vos plantes de pieds l’une contre l’autre.

Cette posture aide notamment à ralentir et approfondir votre respiration.

Maintenant, vous connaissez les cinq positions de yoga idéales pour diminuer votre anxiété.

Ce qu’il faut en retenir :

  • Une pratique régulière est nécessaire afin d’optimiser l’obtention de résultats.
  • Isolez-vous et concentrez-vous sur votre respiration. Faites abstraction de ce qui vous entoure.
  • Le yoga n’est pas une pratique miracle mais il vous permettra d’apprendre à lâcher prise au quotidien.

N’hésitez pas à compléter ces positions de yoga par des exercices de respiration et de méditation. Ceux-ci contribueront à diminuer votre anxiété. Ils favoriseront également l’apparition de résultats rapides.

Si ces méthodes ne suffisent pas, que diriez-vous de consulter un professionnel de santé qui pourra vous recommander des procédés personnalisés ?

Manon Laslaz

PARTAGER

Laisser une réaction