Protéger la piscine du froid : comment cela fonctionne ?

0
221

L’hivernage passif est un procédé par lequel on met sa piscine « en sommeil » pour faire face à l’extrême froideur de l’hiver. C’est une manière de protéger notamment votre système de filtration et de conserver la qualité de votre bassin. En effet, dans certaines régions, le froid est extrêmement important durant l’hiver et pour éviter le risque de gel, il est conseillé de procéder à cette technique efficace.

Comment faire un hivernage passif de sa piscine ?

L’hivernage passif de la piscine est sa mise en sommeil durant l’hiver. Arrêter son fonctionnement par le processus d’hivernage en hiver, c’est la mettre dans une bonne condition pour une utilisation future. Cette technique est réalisée dans le but de maintenir intact les équipements qui composent votre bassin comme les tuyaux et les filtres et vous allège face à l’obligation d’entretien régulier. L’hivernage passif d’une piscine est délicat et devrait être faite avec précaution, B&H Réalisations est spécialisé dans les services liés à l’installation et l’entretien de votre piscine à Obernai (67). Cette ville du département du Bas-Rhin (67), en Alsace, est située à 25km de Strasbourg, elle est connue pour sa richesse agricole, dont ses vignobles.

L’hivernage est conseillé pour les piscines qui se situent dans les régions les plus froides en hiver. Cette procédure reste tout de même complexe et des étapes doivent être bien respectées pour éviter tout dommage d’équipement et pour garantir la possibilité de sa réutilisation au retour de l’été.

Les différents procédés

Maintenir la piscine propre

Il est primordial de nettoyer et d’enlever toutes les saletés au niveau du bassin et les systèmes de filtration. Le nettoyage se fait grâce à un robot nettoyeur à fonction hydraulique ou électrique ou un balai manuel. L’utilisation de détartrant est indiquée pour le filtre. Le fond, les parois ainsi que la ligne d’eau doivent aussi être nettoyés.

Faire un traitement de choc

Le traitement de choc consiste à désinfecter l’eau de toutes les impuretés. Avant de procéder à cette étape, il est préférable de mesurer le pH de votre piscine à partir d’un testeur électronique (un taux entre 7,2 et 7,4 point marque la pureté).  Le traitement-choc effectué dépend du type de traitement de l’eau de la piscine. Du chlore-choc pour un traitement avec du chlore, du traitement-choc à l’oxygène actif pour de l’oxygène actif.

Abaisser le niveau de l’eau

Avec une bonde de fond, il faut faire descendre le niveau de l’eau au-dessous des buses, de la prise de balai et des skimmers pour éviter qu’il ne gèle. Toutefois, il ne faut pas vider en totalité pour éviter les risques d’endommagement de la structure.

Procéder à l’arrêt et à l’hivernage du circuit de filtration

Il faut évacuer l’eau des équipements ainsi que des canalisations et des filtres pour éviter que l’eau gèle et pour prévenir les risques d’endommagement.

Installer les équipements d’hivernage et verser le produit d’hivernage Enfin, ajouter des produits composés d’algicides et d’anticalcaires dans l’eau. Il faut mettre en place des gizzmos au niveau des skimmers pour éviter la poussée de glace, des bouchons au niveau des buses de refoulement, ainsi que des flotteurs et des bâches d’hiver pour couvrir la piscine

PARTAGER
Entrepreneur Web - Je veille sur l'actualité des Startups et du monde numérique !

Laisser une réaction